Froid : pourquoi le ressenti sera hivernal en fin de semaine

Regis CREPET
Par Regis CREPET, Météorologue
Le froid arrive en France, et même si l'on ne parle pas de vague de froid, votre ressenti deviendra hivernal ces prochains jours. C'est le moment de ressortir vos vêtements d'hiver.

Les températures entament leur baisse. Si, en ce mardi, les températures sont encore tout à fait de saison, elles commenceront à passer en dessous à partir de mercredi pour se situer - 2 à - 3°C sous les moyennes jeudi et vendredi. Sur la moitié nord, ce froid devrait également persister pendant le week-end. Outre les températures basses attendues, d'autres paramètres conditionneront votre ressenti.

Quand la bise sera venue

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Le principal paramètre qui influence le ressenti est le vent. Jusqu'à présent, les vents qui soufflaient sur notre pays venaient de l'ouest ou du sud-ouest, apportant une douceur humide. Même si votre ressenti vous semblait frisquet, ce qui est souvent assez subjectif, nous n'avons pas encore connu d'ambiance hivernale cette année, hormis en montagne.

Mais à présent, un petit vent froid venu d'Allemagne va se lever sur la France, surtout à partir de jeudi, et l'entrée dans l'hiver météorologique sera alors directement perceptible, avec un ressenti devenant plus froid, accentué par la bise. Calculées par un algorithme propriétaire prenant en compte l'ensoleillement, le refroidissement éolien et l'humidité, les températures que vous voyez sur ces cartes donnent l'équivalent en degrés de ce que votre corps pourra ressentir au vent. Si dans nos climats tempérés, ces valeurs sont purement indicatives, elles ont une valeur cruciale dans les pays froids où le risque vital est engagé en cas d'exposition à des conditions extrêmes, comme au Canada par exemple.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Le rôle de la grisaille tenace

Le ressenti dépend également de l'ensoleillement. Même si, à cette époque de l'année, le soleil bas sur l'horizon perd de ses capacités réchauffantes, il permet de gagner quelques degrés si vous n'êtes pas à l'ombre. Et justement, ces prochains jours seront souvent bien gris et brumeux, en particulier sur les régions du nord-est. La combinaison d'une petite bise et d'un temps gris vous procurera un ressenti particulièrement hivernal. Certaines régions profiteront d'une meilleure ambiance, comme à l'ouest, où les éclaircies seront plus belles.

À noter qu'on ressent le phénomène inverse la nuit. Par ciel dégagé et étoilé, le rayonnement de l'air "doux" vers l'espace entraine une déperdition calorifique importante et perceptible. Ce phénomène radiatif est atténué par nuits nuageuses, où le ressenti reste assez égal à celui du jour. 

Ces principes thermiques influencent aussi directement le chauffage de nos habitations. Lorsque les journées sont ensoleillées, même s'il fait froid, la température intérieure gagne quelques degrés en fonction de l'exposition de votre domicile, alors que par journée grise, on a tendance à vouloir maintenir le chauffage. On observe l'inverse la nuit : par nuit claire et radiative, et surtout si votre logement est mal isolé, la perte calorifique est notable, alors qu'une nuit restant couverte minimisera cet effet. La combinaison de journées grises et de nuits claires est la plus énergivore.

Pour la première fois depuis la première décade de janvier dernier, on pourra dire "qu'il fait froid" à juste titre. Ces prochains jours vont donc inévitablement augmenter la tension énergétique sur notre pays ainsi que chez nos voisins européens. 

actualité météo

Vidéos météo

* 3201 : numéro court de prévisions pour la France accessible depuis la France - 2,99€ par appel ** 0899 70 12 34 : numéro de prévisions pour la France et le Monde accessible depuis la France - 2,99€ par appel
Français