Arrivée du froid : pourquoi ne peut-on pas parler de vague de froid ?

Cyrille DUCHESNE
Par Cyrille DUCHESNE, Météorologue
On est tellement habitué à la douceur et la chaleur en cette année 2022, la plus chaude jamais observée depuis le début des relevés, que parler du retour du froid à l'arrivée du mois de décembre défraie les chroniques... Vague de froid, grand froid font parfois les titres de certains articles et pourtant, d'un point de vue météo, ces expressions sont tout à fait inappropriées concernant la situation de ces prochains jours.

Comme les vagues de chaleur, les épisodes de froid peuvent se caractériser en fonction de leur intensité, leur étendue géographique et leur durée.

Qu'est-ce qu'une vague de froid ?

Il s'agit une période de froid intense et étendue, d'au moins 3 jours. On emploie aussi le terme de grand froid, notamment pour ce qui est des alertes météo liées à ce paramètre. Pour qu'une vague de froid soit identifiée au niveau national, il faut que l'indice thermique national (température moyennée sur 30 villes de France) soit inférieure à 0,9°C pendant au moins 3 jours.  Il faut aussi que la température moyenne nationale descende au moins une journée sous le seuil de -2°C. Cela caractérise souvent des journées sans dégel au cœur de l’hiver et des gelées généralisées et fortes le matin. 

Une vague de froid ou période de grand froid constitue un danger pour la santé comme la canicule en été. A noter que les vagues de froid sont souvent associées à des phénomènes météorologiques dangereux tels que la neige et le verglas qui peuvent engendrer des conditions de circulation très difficiles sur les routes, mais aussi sur le trafic ferroviaire et aérien.

Qu'est-ce qu'un coup de froid ?

Le coup de froid peut se produire sur une période allant d’octobre à mai. Il se caractérise par une brève période de froid allant de 1 à 3 jours avec des températures inférieures de 2 à 4°C sous les moyennes. Il peut ne concerner qu’une région ou au contraire s’étendre à la plus grande partie du pays. Si l’ensemble de ces conditions sont réunies, on peut utiliser le terme de “coup de froid”.

Un froid de saison ces prochains jours qui pourrait s'accentuer la semaine prochaine

Comme prévu depuis quelques jours, le retour du froid se confirme pour l'arrivée de l'hiver météorologique ce 1er décembre. Pour autant, les températures seront proches ou un peu au-dessous des normales de saison. A l'échelle nationale, c'est vendredi qui s'annonce comme la journée la plus froide avec des températures maximales de 4 à 7°C sur la moitié nord et de 6 à 12°C sur la moitié sud, soit environ 2°C inférieures à la normale. Avec des températures minimales souvent légèrement positives le matin, on sera loin des seuils de températures qualifiant une vague de froid. On peut à peine parler d'un bref coup de froid...

Après un redoux sur une large moitié sud ce week-end, on surveillera une possibilité de descente froide dans le courant de la semaine prochaine, entre le 7 et le 10 décembre. La fiabilité de la prévision est encore limitée à cette échéance, mais nous suivrons avec attention la sortie des prochaines modélisations de l'atmosphère pour confirmer ou non cette incursion d'air froid qui pourrait être plus importante que celle de cette semaine.

actualité météo

Vidéos météo

* 3201 : numéro court de prévisions pour la France accessible depuis la France - 2,99€ par appel ** 0899 70 12 34 : numéro de prévisions pour la France et le Monde accessible depuis la France - 2,99€ par appel
Français