Risque d'intempéries au sud ce week-end, à quoi s'attendre ?

Regis CREPET
Par Regis CREPET, Météorologue
Risque d'intempéries au sud ce week-end, à quoi s'attendre ?
Crédit : La Chaîne Météo
Après la semaine calme que nous connaissons, un épisode pluvio orageux concernera le sud de la France dès vendredi soir et ce week-end, en particulier le sud-est. Cet épisode sera plus généralisé que les vagues orageuses de la première quinzaine de septembre. À ce jour, les secteurs qui subiraient les plus fortes pluies seraient le Languedoc-Roussillon, puis la région PACA et la Corse. Nos dernières prévisions révisent les cumuls de pluie à la baisse, ainsi que la durée de l'épisode, qui circulerait assez rapidement samedi surtout. Il ne s'agira donc pas d'un épisode méditerranéen.

Le risque d'intempéries pour ce week-end reste présent au sud-est de la France, mais d'assez courte durée finalement, entre vendredi soir et samedi soir. Il s'agirait d'un épisode de fortes pluies, parfois orageuses, remontant de Méditerranée sous l'impulsion d'une dépression qui sera alors située sur la péninsule ibérique. À cette échéance, nos dernières prévisions plus fines révisent légèrement à la baisse les cumuls pluviométriques. Mais, dans un contexte dépressionnaire, ce type de configuration nécessite une attention toute particulière car des orages violents sont tout de même attendus.

Des cumuls pluviométriques légèrement revus à la baisse

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

À ce jour, le scénario météo se précise concernant cette dégradation. Elle se produirait surtout en une période pluvio orageuse principale qui débutera dès vendredi soir sur les Pyrénées pour se généraliser pendant toute la nuit en Languedoc-Roussillon. Pendant cette période, il faudra se méfier du risque d'orages très pluvieux jusqu'aux Cévennes, avec des cumuls pouvant atteindre 50 à 90 mm. Le risque de dépasser ces valeurs n'est pas négligeable, proche de 30%. 

Ensuite, le front orageux poursuivrait sa traversée du bassin méditerranéen en longeant la région PACA puis la Corse samedi après-midi, pour s'évacuer vers l'Italie. Même si, là aussi, les cumuls ne semblent pas devoir dépasser 50 à 80 mm, le risque d'orage ponctuellement violent reste présent sur la Côte d'Azur et la Corse.

La journée de dimanche serait moins pluvieuse malgré la persistance d'un contexte dépressionnaire propice à la formation d'orages assez diffus, parfois forts, sur la région PACA et la Corse. Mais le Languedoc-Roussillon serait moins exposé en raison de la levée de la tramontane.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Un épisode cévenol ou méditerranéen : quelles différences ?

Au total, cet épisode s'apparente à un épisode méditerranéen en raison de son extension géographique assez vaste (des Pyrénées aux Cévennes puis à la PACA et à la Corse), mais la durée, assez courte (48h) et les cumuls, revus à la baisse, ne correspondent pas à cette terminologie d'un point de vue météorologique (il faut en effet que les cumuls atteignent 200 mm en 24  heures pour parler d'épisode). Sur les Cévennes, où l'on parle alors d'épisode cévenol, les cumuls ne dépasseraient pas 100 mm. Quant à l'extension de cette perturbation, elle remonterait moins vers le nord que prévu initialement, apportant des pluies modérées et bénéfiques entre la région Midi-Pyrénées, le sud de l'Auvergne et les Alpes du sud, sans remonter plus au nord. 

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

L'ensemble des modèles numériques à notre disposition permet de voir un consensus pour les départements proches des Cévennes, mais les cumuls envisagés sont encore assez divergents, pouvant varier de 50 à plus de 100 mm en 48 heures. Outre les Cévennes, la région PACA (en particulier la Côte d'Azur et les Alpes-Maritimes) serait potentiellement concernée par des pluies orageuses abondantes dimanche soir. Ces différences sont liées à l'évolution encore incertaine d'une dépression se formant sur la péninsule ibérique et qui pourrait transiter en direction de la Sardaigne, ou, au contraire, s'éloigner plus rapidement vers le grand sud.

Cet épisode s'annonce donc possiblement assez marqué au sud-est et demande un suivi régulier de son évolution face aux risques et aux conséquences. Mais la perspective d'un évènement notable s'éloigne tout de même, ce qui constitue une nouvelle rassurante.

actualité météo

Vidéos météo

* 3201 : numéro court de prévisions pour la France accessible depuis la France - 2,99€ par appel ** 0899 70 12 34 : numéro de prévisions pour la France et le Monde accessible depuis la France - 2,99€ par appel
Français