Météo semaine prochaine : forte agitation avec risque d'intempéries

Gilles MATRICON
Par Gilles MATRICON, Météorologue
La semaine prochaine sera marquée par des conditions météo fortement dégradées, car la plus grande partie de la France se trouvera sous l'influence d'un très vaste et profond système dépressionnaire étiré de l'Islande à la Scandinavie jusqu'en Méditerranée. Coups de vent, pluies abondantes, fortes chutes de neige en montagne et risques d'inondations sont à redouter selon les régions en France.

C'est donc un temps agité qui est attendu sur la plus grande partie du territoire. Il sera impossible d'échapper au mauvais temps.

Un lundi assez calme mais gris

Lundi sera la journée la moins dégradée de la semaine, malgré quelques averses de neige dans l'est et l'arrivée d'une perturbation pluvieuse par l'ouest. Partout ailleurs, le temps s'annonce calme, avec un peu de mistral et de tramontane au sud-est.

Vers un risque de fort coup de vent en milieu de semaine ?

De mardi à jeudi, une dépression dont la trajectoire reste à préciser, traversera la France. Elle s'accompagnera d'un risque de vents violents dans l'ouest, avec des rafales tempétueuses en bord de mer, mais peut-être aussi, de manière plus ponctuelle dans les terres. Vendredi, la situation restera très agitée, même si le risque de vents violents semble plus limité.

Abondantes chutes de neige en montagne

Cette situation fortement dépressionnaire sera à l'origine de nouvelle abondantes chutes de neige en montagne. Après un redoux en altitude entre lundi et mardi, le froid reviendra ensuite. Toutes nos montagnes seront touchées par de nouvelles et abondantes chutes de neige, à partir de 700 à 1200 mètres selon les massifs. De lundi à vendredi prochain, les hauteurs de neige fraîche atteindront 50 cm à 1 mètre vers 1300 mètres. Dans les Pyrénées, des hauteurs de 2 mètres sont attendues au-dessus de 1800 mètres. Le risque d'avalanche pourrait devenir maximal !

Pluies abondantes, vers des risques de crues ?

De mardi à vendredi, on attend beaucoup de pluies sur une grande partie du pays. Ces pluies dites « efficaces » alimenteront les nappes phréatiques. D'une manière générale, les cumuls de pluies moyens seront généralement compris entre 20 et 50 mm sur le pays. En montagne, les reliefs recevront davantage de précipitations, avec 100 à 200 mm d'eau. La conjonction des très abondantes chutes de neige en montagne et des pluies répétées en plaine fera réagir de nombreux cours d'eau (Rhône, Garonne, Loire, Doubs et leurs affluents respectifs). Cette situation est à surveiller, car elle pourra entraîner des risques de crues et d'inondations en zone de plaine.

Un froid humide et venté particulièrement désagréable à supporter

Excepté mardi où un léger redoux se manifestera, c'est un temps majoritairement hivernal qui s'imposera. Ce froid humide et venté sera particulièrement difficile à supporter. Si le matin, à la faveur de nuits nuageuses et du vent, on évite les gelées en plaine, les maximales se situeront 2 °C en dessous des moyennes avec 7 à 10 °C du nord au sud et des pointes vers 12 à 13° C près de la Méditerranée. Il faudra souvent retrancher 5 °C pour avoir une idée du ressenti, à cause du vent et des pluies.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

actualité météo

Vidéos météo

* 3201 : numéro court de prévisions pour la France accessible depuis la France - 2,99€ par appel ** 0899 70 12 34 : numéro de prévisions pour la France et le Monde accessible depuis la France - 2,99€ par appel
Français