Nappes phréatiques : une situation satisfaisante à l'approche de l'hiver

Cyrille DUCHESNE
Par Cyrille DUCHESNE, Météorologue
Si la pluviométrie a beaucoup varié au cours de cette année 2021, la situation hydrologique est satisfaisante en cet automne. Elle s'est notamment améliorée dans le sud-est. C'est donc plutôt une bonne nouvelle, avant l'hiver.

Après un hiver très arrosé et une bonne recharge des nappes phréatiques, le début du printemps a été sec. Cette situation de sécheresse de surface n'aura cependant guère duré, car elle a précédé des pluies abondantes de mai à juillet. Par la suite, les précipitations se sont montrées assez proches des normales de saison et la situation hydrologique est devenue satisfaisante en cet automne.

Selon le bulletin de situation hydrologique du BRGM (Bureau d'Études Géologiques et Minières) au 1er novembre, 62% des nappes phréatiques présentent un niveau proche de la moyenne ou excédentaire. La situation hydrologique est donc très correcte, sachant que la période de recharge des nappes phréatiques ne fait que commencer et se prolongera jusqu'à la fin de l'hiver. 

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Une situation qui s'améliore dans le sud-est

Après un été particulièrement sec et chaud sur les régions méditerranéennes, la situation hydrologique s'était fortement dégradée entraînant une forte baisse des nappes phréatiques et une importante sécheresse de surface. Avec le retour d'épisodes pluvieux actifs au cours de cet automne, la situation s'est améliorée nettement, notamment en Languedoc et région PACA. À noter que les récentes précipitations observées en ce mois de novembre, en Corse et sur le Roussillon, devraient avoir un effet très bénéfique.

Un niveau correct dans le nord-est et sud-ouest, malgré des baisses

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Suite à une fin d'été et un début d'automne assez sec, le niveau des nappes phréatiques continuait de baisser au 1er novembre. Cela ne devrait cependant plus durer avec la végétation qui se mettra en dormance à l'approche de l'hiver. Retenez qu'à partir de cette saison, les précipitations ne servent plus à la végétation mais s'infiltrent dans le sol pour aller alimenter les réserves en eau souterraines.

Selon le BRGM, "les niveaux des nappes phréatiques sont proches ou au-dessus de la normale dans les bassins Rhin-Meuse, Artois-Picardie, Seine-Normandie, Loire-Bretagne et Garonne". Cette situation favorable s'explique notamment par une recharge importante l'hiver dernier et par des épisodes de recharge enregistrés entre mai et juillet.

Selon nos prévisions saisonnières, les précipitations pourraient être très fluctuantes au cours de cet hiver avec un mois de janvier arrosé, mais des mois de décembre et février avec des précipitations un peu déficitaires. Si cette tendance se confirme, la recharge des nappes phréatiques serait assez conforme à ce que l'on peut attendre au cours d'un hiver.

actualité météo

Vidéos météo

* 3201 : numéro court de prévisions pour la France accessible depuis la France - 2,99€ par appel ** 0899 70 12 34 : numéro de prévisions pour la France et le Monde accessible depuis la France - 2,99€ par appel
Français