Europe : canicule et incendies majeurs cet été

Cyril BONNEFOY
Par Cyril BONNEFOY, Météorologue
Europe : canicule et incendies majeurs cet été
Crédit : La Chaîne Météo
Alors que l’Europe de l’ouest et en particulier la France connaissent un été 2021 très arrosé, le reste du continent enregistre des chaleurs records ainsi que des incendies dévastateurs entre la Grèce, la Turquie, l’Italie et l’Espagne. Voici un état des lieux de la situation, ainsi que les prévisions météo de ces prochaines semaines. Peut-on s’attendre à une amélioration sur le front de ces incendies ?

Depuis le début de cet été 2021, la France ainsi que certains de ces pays voisins du nord et de l’ouest de l’Europe subissent un temps nettement plus humide que les étés précédents. En France, les températures sont parfois 5 à 6°C en-dessous des normales de saison cette première semaine d’août. Dans le même temps la Grèce et la Turquie essuient une canicule historique et des incendies dévastateurs et meurtriers.

Une canicule historique de la Grèce à la Turquie

Actualités Etranger
Crédit : La Chaîne Météo

Le bassin Méditerranéen est concerné depuis le début de cet été par des vagues de chaleurs intenses et à répétition. En effet, des masses d’air brûlantes remontent régulièrement du Maghreb où il fait également très chaud, surtout entre l’Algérie et la Tunisie. Ce dôme de chaleur remonte en direction du sud de l’Italie jusqu’à la Grèce et l’ouest de la Turquie. Depuis la fin de semaine dernière, la chaleur s’est accentuée et de nombreux records de températures maximales sont tombés. C’était le cas en Grèce à Makrakomi où la température a atteint 46,3°C ou encore à Tanagra avec 42,3°C. Cette chaleur exceptionnelle et durable n’a toutefois pas inquiété le record absolu de chaleur de la Grèce et par ailleurs d’Europe de 48°C, mesuré à Eleusis, le 10 juillet 1977. En Turquie également, les températures maximales dépassent fréquemment les 40°C comme à Dalaman où la température a atteint 44,3°C et même 45°C à Marmaris ce mardi 3 août.

Des incendies dévastateurs de l’Espagne à la Turquie, en passant par la Grèce

Cette chaleur historique combinée à la sécheresse marquée ont favorisé le déclenchement d’incendies dévastateurs et menaçant des zones habitées et parfois très touristiques, en particulier en Turquie. Ce sont donc des dizaines d’incendies qui ravagent actuellement des dizaines de milliers d’hectares de forêts dans tous le sud de l’Europe. En Turquie, les stations balnéaires très touristiques de Bodrum et d’Antalya ont dû évacuer des dizaines de village et hôtels alors que les vents violents attisaient le week-end dernier les différents foyers. Au total, 95 000 ha de forêts sont ainsi partis en fumée depuis janvier dans le pays, ce qui en fait les pires incendies depuis au moins une décennie. En Grèce, ce sont près de 13 500 ha qui sont partis en fumée depuis le début de l’année. Enfin, l’Italie a enregistré ces derniers jours plus de 800 départs de feu, en particulier au sud de la Sicile, dans les Pouilles et en Calabre.

Tendance météo de ces prochaines semaines en Méditerranée : vers une amélioration ?

Cette période caniculaire semble partie pour durer et aucune réelle amélioration n’est prévue ces prochains jours. Néanmoins, en Grèce les températures devraient commencer à baisser d’un cran à partir de vendredi avec 35°C par exemple attendus à Athènes au lieu des 42°C actuels. Néanmoins, la sécheresse perdurera. Aucune pluie n’est attendue sur le bassin Méditerranéen occidental au moins jusqu’au 17 août. Sur la côte ouest de la Turquie, les températures devraient encore fréquemment atteindre les 35 à 40°C sur les 15 prochains jours.

Actualités Etranger
Crédit : La Chaîne Météo

actualité météo

Vidéos météo

* 3201 : numéro court de prévisions pour la France accessible depuis la France - 2,99€ par appel ** 0899 70 12 34 : numéro de prévisions pour la France et le Monde accessible depuis la France - 2,99€ par appel
Français