Froid : pourquoi vous pourriez bientôt voir les premiers flocons à basse altitude

Regis CREPET
Par Regis CREPET, Météorologue
L'arrivée du froid en fin de semaine prochaine reste confirmée avec l'arrivée d'un vent d'est continental. Mais, au contact des perturbations remontant de Méditerranée, des chutes de neige pourraient se produire à basse altitude.

La baisse des températures en deuxième partie de semaine prochaine reste d'actualité sur la France, pour le début de l'hiver météorologique. Selon les scénarios météo que nous avons prévus, ce froid devrait être sec dans l'est mais se heurterait à des perturbations remontant de Méditerranée dans le sud. Ce contexte serait propice à l'arrivée de la neige à basse altitude. 

Du froid sec par l'est et de l'humidité par le sud

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

La situation générale sera pilotée par un puissant anticyclone qui regonflera sur la Scandinavie. Il dirigera alors, en milieu de semaine prochaine, un flux d'est qui arrivera en France via l'Allemagne à partir de jeudi 1er décembre, début de l'hiver météorologique. La baisse des températures sera significative sur l'est de notre pays et le froid aura tendance à se généraliser vers l'ouest et vers le sud.

Mais, dans le même temps, des dépressions seront situées de l'Espagne à la Méditerranée, avec un temps perturbé qui pourrait remonter sur nos régions méridionales. À cette échéance encore lointaine, il n'est pas possible d'établir une prévision locale et détaillée, mais le contexte pourrait alors devenir propice à des "épiphénomènes" (c'est-à-dire localisés) de chutes de neige. 

En fonction du niveau des températures, et si le froid arrive à s'imposer jusqu'au sud de la France, les pluies venant de la Méditerranée pourraient alors se transformer en neige sur les reliefs des arrières-pays, à basse altitude (700 à 800 m selon certains modèles météo). À ce jour, il n'y a pas de réelle inquiétude à avoir pour les zones de plaine, mais pour les premiers reliefs du sud du Massif Central et de la Provence, ainsi que du Roussillon, le temps pourrait devenir hivernal pour le premier week-end du mois de décembre.

La neige n'est pas rare début décembre en France, même en plaine

Si la neige semble donc possible à basse altitude pour le début décembre, rappelons que cela n'aurait rien d'exceptionnel. Généralement, les premières chutes de neige en plaine peuvent apparaître dans le courant du mois de novembre, parfois même dès la fin octobre à basse altitude, comme en 2018 sur le massif central par exemple. La fin novembre 2021 avait été également marqué par quelques chutes de neige dès 500 à 700 m d'altitude dans le sud de la France. 

Dans le passé, d'importants épisodes de neige ont pu concerner la basse altitude fin novembre et début décembre, comme en 1990 où un épisode majeur avait paralysé le couloir rhodanien jusqu'aux plaines de l'Ain, avec des épaisseurs de 50 à 60 cm. Plus près de nous, les derniers épisodes remarquables de neige en plaine en fin novembre et début décembre remontent à 2010 : une masse d'air très froide était descendue de Scandinavie, provoquant d'abondantes chutes de neige le long des côtes de la Manche par "effet de lac" (avec 50 cm de neige à Cherbourg, dans la Manche) ainsi qu'au centre-est (30 cm de neige à Orléans le 29 novembre). Le 8 décembre 2010, la neige atteignait l'Ile-de-France avec 11 cm mesurés à Paris. Fin novembre 2012, un autre épisode de neige important concernait le centre-est et la vallée du Rhône, avec de fortes chutes de neige dès 500 m d'altitude.

En conclusion, on retiendra que l'arrivée du froid semble actée pour le début décembre sur la France, et que plusieurs scénarios météo restent possibles, entre un froid sec ou un froid humide. On assistera probablement à ces deux évolutions en fonction des régions, le temps devant rester plutôt sec à l'est et plutôt humide au sud. 

actualité météo

Vidéos météo

* 3201 : numéro court de prévisions pour la France accessible depuis la France - 2,99€ par appel ** 0899 70 12 34 : numéro de prévisions pour la France et le Monde accessible depuis la France - 2,99€ par appel
Français