Météo week-end : une possible dégradation dimanche

Cyril BONNEFOY
Par Cyril BONNEFOY, Météorologue
Après une semaine très douce, voire chaude par endroit, le week-end des 8 et 9 octobre pourrait marquer un changement de temps avec une dégradation pour dimanche. À ce jour, cette évolution n'est pas fiable et demande confirmation dans nos prochains bulletins.

La tendance pour le week-end présente de grandes incertitudes à ce jour, entre une forte dégradation dimanche ou le maintien d'un temps sec tout au long du week-end. Le scénario météo qui nous semble majoritaire serait celui de la dégradation dimanche, précédent un coup de fraîcheur marqué en début de semaine prochaine. Dans ce cas de figure, le samedi serait la journée à privilégier.

Samedi : le temps resterait doux avec un ciel souvent voilé et un peu blanchâtre, surtout au nord-ouest. À l'opposé, le pourtour méditerranéen pourrait connaître une menace orageuse, surtout pour la nuit de samedi à dimanche, mais cette évolution demandera de nouvelles mises à jour. Les températures resteraient particulièrement douces pour la saison.

Dimanche : le temps pourrait se dégrader nettement en cours de journée, à la fois par le nord-ouest avec l'arrivée d'averses, et par le sud, où des orages pourraient remonter d'Espagne. Ces deux perturbations pourraient fusionner dimanche après-midi avec la généralisation d'un temps très instable. Dans ce contexte, il ferait encore assez doux, mais le mauvais temps ferait quand même un peu baisser les températures par rapport à la veille. À noter que cette évolution n'est pas fiable, certains modèles envisageant encore la possibilité d'un beau dimanche. 

Températures :

Dans la lancée de la semaine, il continuera de faire doux samedi avec des températures encore supérieures aux normales de saison. L'épaisseur de la couverture nuageuse pourra éventuellement limiter la hausse du thermomètre au nord de la Loire. 

Pour dimanche, l'évolution des températures sera dépendante de la dégradation envisagée. Elles seraient orientées à une baisse progressive avant la perspective d'un nouveau coup de fraicheur pour le début de la semaine suivante. C'est d'ailleurs ce nouveau conflit de masse d'air qui serait responsable de la dégradation évoquée ci-dessus.

À voir aussi

Météo semaine

Météo et énergie : le rallumage du chauffage ne sera pas durable

Tendance à 4 semaines

actualité météo

Vidéos météo

* 3201 : numéro court de prévisions pour la France accessible depuis la France - 2,99€ par appel ** 0899 70 12 34 : numéro de prévisions pour la France et le Monde accessible depuis la France - 2,99€ par appel
Français