Sécheresse en France : amélioration généralisée cette semaine

Cyrille DUCHESNE
Par Cyrille DUCHESNE, Météorologue
Sécheresse en France : amélioration généralisée cette semaine
Crédit : La Chaîne Météo
Après des mois de juillet et août très chauds et secs, les passages pluvio-orageux de ce mois de septembre ont donné des cumuls de pluie très aléatoires et certaines régions sont restées concernées par une importante sécheresse de surface. Le flux océanique actif de cette dernière semaine de septembre va permettre d'améliorer nettement la situation.

Des précipitations très hétérogènes

Au cours de ces dernières semaines, les précipitations ont parfois été copieuses dans le sud-est, notamment du Languedoc à la vallée du Rhône avec des cumuls de pluie de 277 mm à Prades-le-Lez (+148%), 253 mm à Donzère (+148%), 186 mm à Montélimar (+61%) et 159 mm à Nîmes (+59%). L'extrême nord de la France a profité aussi de précipitations abondantes et bénéfiques avec 200 mm à Calais où un record de pluie en 24 heures a été battu le 23 avec 79,7 mm (ancien record de 44 mm en 2016). A noter aussi 182 mm à Boulogne-sur-mer, 145 mm à Dunkerque et 83 mm à Lille, soit un excédent de 47%.

Certaines régions n'ont pas connu d'épisodes de pluie importants et conservent un déficit pluviométrique conséquent. C'est le cas du centre-ouest avec seulement  16 mm à Bordeaux entre le 1er et le 25 septembre,18 mm à Cognac, 20 mm au Mans et 28 mm à Poitiers. Une grande partie de la Corse est restée en marge des orages si bien que les cumuls de pluie y sont très faibles. A Bastia, avec seulement 4,8 mm de le déficit pluviométrique atteint 94%. 

Une semaine bien arrosée en vue

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Les perturbations océaniques vont défiler dans un flux d'ouest à nord-ouest au cours de cette semaine. Les passages pluvieux traversent la plus grande partie du pays, à l'exception de l'extrême sud-est. Les régions proches des Pyrénées et celles situées entre le Massif-Central et les frontières de l'est devraient être les plus arrosées avec 40 à 60 mm en moyenne cette semaine et des cumuls qui pourront atteindre 80 à 100 mm sur les reliefs les plus exposés au vent d'ouest-nord-ouest humide. En montagne la neige tombera à moyenne altitude avec des quantites de neige pouvant atteindre 30 à 50 cm au dessus de 2000 m sur les Alpes du Nord. 

Un recul de la sécheresse de surface mais des pluies qui ne profitent pas encore pleinement aux nappes phréatiques

Avec l'arrivée de l'automne et des températures moins élevées, les besoins en eau de la végétation sont moins importants qu'en été. Pour autant, ces pluies océaniques qui tombent sans trop de violence sont très bénéfiques pour réhumidifier les sols en profondeur et profiter encore un peu à la végétation et aux cultures. Elles ne profiteront pas encore vraiment à réalimenter les nappes phréatiques, excepté dans les zones qui recevront les cumuls de pluie les plus importants. Les restrictions d'eau risquent donc de se prolonger quelques semaines pour de nombreux départements. Elles diminueront nettement à l'approche de l'hiver quand la végétation ne sera plus gourmande en eau.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

actualité météo

Vidéos météo

* 3201 : numéro court de prévisions pour la France accessible depuis la France - 2,99€ par appel ** 0899 70 12 34 : numéro de prévisions pour la France et le Monde accessible depuis la France - 2,99€ par appel
Français