Dôme de chaleur : vers des records battus cette semaine?

Regis CREPET
Par Regis CREPET, Météorologue
La France va subir cette semaine une vague de chaleur inédite pour un mois de mai. Quelques records pourraient être battus. Cette configuration est liée à la remontée d'air chaud en provenance du Maroc et d'Espagne, que l'on appelle "un dôme de chaleur".

Le "dôme de chaleur" est une expression imagée qui illustre l'évolution d'une masse d'air chaud qui remonte vers le nord, évoquant un dôme sur les cartes météorologiques. Cela désigne également cette masse d'air chaud qui s'élève en altitude, formant comme une cloche au-dessus du sol. Cette appellation avait été notamment vulgarisée l'été dernier à l'occasion de la vague de chaleur survenue en Colombie-Britannique (Canada) ainsi que sur les pays méditerranéens.

Un dôme de chaleur remontant du Maroc sur la France

Cette fois, de façon très précoce pour un mois de mai, un dôme de chaleur s'est formé depuis le Maroc, où les températures sont caniculaires depuis la semaine dernière, en direction de l'Espagne puis, désormais, de la France. L'Espagne subit ainsi sa première canicule de la saison, comme en mai 2015. La barre des 40°C est atteinte à Séville, en Andalousie. Cette masse d'air chaud s'étale vers la France, sous l'effet d'un flux de sud-ouest piloté par un système dépressionnaire bloqué au large de l'océan Atlantique. Dans son mouvement rotatif, ce système propulse l'air très chaud vers la France. Ce principe de la "pompe à chaleur" est responsable des canicules en été, et, si nous étions en juin, notre pays n'y échapperait pas en raison de l'avancée dans la saison estivale.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Des températures proches des records

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Dans ce contexte, la France connait cette semaine une vague de chaleur remarquable pour un mois de mai. Les températures sont déjà remarquablement élevées depuis la semaine dernière, surtout au sud de la Loire, mais les valeurs sont désormais un cran au-dessus, de 6° à 10°C supérieures aux moyennes de saison. De telles vagues de chaleur en mai se sont déjà produites dans le passé, parfois de façon plus intense en 1911, 1922 ou encore 1945 et 1947. Mais cette fois, cette chaleur s'inscrit dans la durée, pouvant justement rivaliser avec celle de 1945. Certains records de chaleur pour un mois de mai pourraient être frôlés. Ceux-ci sont, par exemple, de 30°C à Rouen, 33°C à Clermont-Ferrand, 33,9°C à Lyon, 34,8°C à Paris, 35°C à Bordeaux et 35,1°C à Montpellier. Les records les plus élevés ne seront pas atteints, mais la barre des 33°C pourrait être atteinte sur Lyon et Bordeaux par exemple.

Vague de chaleur : jusqu'à quand ?

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Ce dôme de chaleur ne restera pas bloqué indéfiniment grâce aux ondulations du jet stream. Ces grands vents qui soufflent d'ouest en est en altitude, autour de 9000 m, entraînent les masses d'air vers le nord et vers le sud, ce que l'on constate à l'échelle de l'hémisphère nord. Leurs mouvements vont permettre de débloquer la situation à partir du week-end prochain, où une "porte de sortie" de la vague de chaleur semble se dessiner. En attendant, la France restera au chaud avec un maximum national prévu pour mercredi. Puis, de nouveaux orages éclateront au nord-ouest à partir de mercredi soir, et, tout comme dimanche, atténueront un peu les fortes chaleurs sur ces régions. En revanche, pour la moitié sud, il faudra vraisemblablement attendre vendredi et samedi pour qu'un flux de nord-ouest fasse baisser les températures. Notons que hormis les orages ponctuels, il n'y a pas de pluie généralisée en vue sur notre pays. La semaine prochaine pourrait cependant marquer le retour à des températures de saison accompagnées de possibles averses venant de l'Atlantique.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

En conclusion, on retiendra que les fortes chaleurs se maintiendront cette semaine sur la France. Dans ce contexte, quelques records pourraient être frôlés, mais c'est dans la durée que cet épisode pourrait rejoindre celui de 1945 dans son caractère exceptionnel. La sortie de cette vague de chaleur est envisagée lors du prochain week-end avec le retour d'un air de saison, beaucoup plus respirable. Mais la probabilité de pluies significatives bénéfiques pour la nature reste encore à confirmer pour la semaine prochaine.

actualité météo

Vidéos météo

* 3201 : numéro court de prévisions pour la France accessible depuis la France - 2,99€ par appel ** 0899 70 12 34 : numéro de prévisions pour la France et le Monde accessible depuis la France - 2,99€ par appel
Français