Premières chutes de neige en plaine ce week-end

Regis CREPET
Par Regis CREPET, Météorologue
L'hiver va marquer une première offensive ce week-end sur la France. Il s'agira d'un froid assez marqué pour la saison mais surtout très humide en provenance du nord-ouest. Cette configuration est propice aux giboulées de neige en plaine, et à d'abondantes chutes de neige sur toutes nos montagnes à basse altitude. Voici ce qu'il faut savoir, notamment si vous avez prévu de circuler ce week-end.

La neige n'est pas rare fin novembre en plaine, où certaines années ont parfois vu des épaisseurs de plusieurs dizaines de centimètres, ayant entrainé des difficultés de circulation. À cet égard, la fin novembre 2010 avait été historique le long des côtes de la Manche, et en particulier en Normandie, où on avait relevé 50 cm de neige à Cherbourg (50) par exemple. En novembre 1999, des centaines de poids-lourds étaient bloqués sur l'autoroute A7 dans la vallée du Rhône. Cette fois-ci, on sera très loin de ces scénarios remarquables, avec une situation assez classique à cette époque de l'année, mais dont il faudra se méfier si vous devez circuler sur les premiers reliefs de l'est et du centre-est de notre pays. En effet, cet épisode est le premier de la saison, et il peut surprendre. L'année dernière à la même époque, un premier épisode neigeux s'était produit le 28 novembre, mais il n'avait concerné que le Grand Est.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

 

Une succession de giboulées de neige sur la France

La situation hivernale que nous allons connaître ce week-end est liée au passage de plusieurs perturbations descendant des îles britanniques vers le sud de la France. Dans un flux très venté avec une masse d'air froid, ces perturbations apporteront de nombreux passages pluvieux en plaine, mêlée de neige fondante. Dès les premiers reliefs, généralement entre 200 et 300 mètres d'altitude, certaines averses de neige pourront blanchir les sols, ce que l'on appelle les "giboulées". À proximité de nos massifs, dès 500 à 600 m d'altitude, il s'agira alors de chutes de neige répétitives apportant une couche de plusieurs centimètres qui aura du mal à fondre. Puis, au-dessus de 800 m d'altitude, la viabilité sera hivernale, pouvant entraîner des difficultés de circulation sur les zones de moyenne montagne car la neige tombera de façon régulière avec du vent : le franchissement des cols de montagne sera donc rendu difficile.

De la neige dès samedi matin

La première perturbation traversera rapidement la France depuis les côtes de la Manche vers les Pyrénées et les Alpes ce samedi matin. Après un passage pluvieux, la limite pluie-neige s'abaisse rapidement dans la nuit et on attend donc l'apparition des premiers flocons dès la fin de nuit de ce vendredi à samedi, et samedi matin, dans les Ardennes, les plateaux du Grand Est, les Alpes du Nord et les Monts d'Auvergne, ainsi que sur les Pyrénées. La neige remplacera donc la pluie par endroit avec le refroidissement de la masse d'air. On pourrait ainsi relever de 2 à 5 cm samedi matin entre les Ardennes et les plateaux du Grand Est. C'est surtout à partir de 400 m d'altitude qu'une épaisseur de 3 à 7 cm pourra se former plus durablement.

Neige possible aussi sur les Hauts de France et en Normandie

Ce samedi matin, après les pluies de la nuit, le vent du nord fera baisser les températures et des averses de neige se produiront sur les plateaux et collines des Hauts-de-France jusqu'en Normandie. L'altitude de ces plateaux et collines s'élève vers 200 m en Seine-Maritime et en Picardie, tandis que les collines du Boulonnais s'élèvent jusque vers 220 m, et les collines de basse-Normandie entre 300 et 400 m ! Cette différence d'altitude sera sans doute suffisant pour voir tenir la neige sur ces secteurs (1 à 3 cm possibles), alors que sur le littoral et dans les vallées, elle ne tiendra pas au sol.

Un régime de giboulées pour dimanche

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Après le passage du front froid samedi matin, la journée se déroulera sous les averses et giboulées, parfois mêlées de grésil et de flocons jusqu'en plaine. Mais, avec des températures diurnes positives, cette neige ne tiendra que sur les zones supérieures à 400 m d'altitude. Le risque d'avoir de la neige sous cette altitude surviendra la nuit et au matin, aux heures les plus froides de la journée. Cela risque d'être le cas samedi soir dans les collines allant de la Bretagne intérieure vers les plateaux de Picardie et les reliefs de l'Artois.

Pour dimanche matin, on pourrait retrouver ces averses de neige entre le Limousin, Rhône-Alpes-Auvergne et tout le Grand Est. Avec le refroidissement du début de journée, les flocons pourront atteindre la plaine et tomber sur Limoges, Clermont-Ferrand ou encore le Val de Saône et Lyon, sans tenir au sol. Mais dès les premières hauteurs, la neige pourra tenir et apporter de 2 à 7 cm vers 500 m d'altitude. La ville de Saint-Etienne, dans la Loire, pourrait être blanchie de quelques centimètres dimanche matin. Pour le cœur des vallées alpines, comme Grenoble et Chambéry, la neige ne devrait tenir que sur les toutes premières hauteurs, mais a priori pas en centre des agglomérations. Néanmoins, par phénomène d'isothermie, il existe un risque que la neige tienne jusque dans ces villes du centre-est dimanche matin, Sur ces régions du centre-est, les chutes de neige pourraient se prolonger une bonne partie de la journée de dimanche, pouvant apporter des cumuls significatifs dès les premiers reliefs (10 cm possibles à 800 m d'altitude).

Neige abondante en montagne

Pour tous nos massifs, le week-end sera hivernal avec les premières fortes chutes de neige généralisées. Les épaisseurs atteindront 20 à 25 cm sur les Vosges, 25 à 40 cm à 1500 m sur le Jura et le Massif-Central, et de 40 à 60 cm au-dessus de 1800 m pour les Pyrénées et les Alpes du nord (un peu moins sur les Alpes du sud). La tenue au sol de la neige sera essentiellement à partir de 600 à 800 m selon les massifs. En dessous, la tenue au sol sera plus temporaire, par à-coups au gré des giboulées neigeuses.

En résumé, on retiendra que cette première offensive hivernale de la saison ne présente pas de caractère anormal cette époque de l'année, mais nécessitera une prudence particulière si vous devez circuler dans l'est de la France et à proximité des reliefs. Mais pour les stations de montagne et les amateurs de neige, ce week-end sera une véritable aubaine.

actualité météo

Vidéos météo

* 3201 : numéro court de prévisions pour la France accessible depuis la France - 2,99€ par appel ** 0899 70 12 34 : numéro de prévisions pour la France et le Monde accessible depuis la France - 2,99€ par appel
Français