Coup de froid précoce sur l'Europe cette semaine

Regis CREPET
Par Regis CREPET, Météorologue
Coup de froid précoce sur l'Europe cette semaine
Crédit : La Chaîne Météo
Une vague de froid précoce pour cette époque de l'année concerne cette semaine les pays scandinaves et l'Europe centrale. Cette masse d'air froid frôlera le nord-est de la France, où les températures passeront sous les moyennes de saison. Les régions de l'ouest conserveront un temps inchangé avant un redoux général ce week-end.

La semaine reste marquée par la persistance d'un anticyclone solidement vissé dans les parages des îles britanniques. Celui-ci bouge néanmoins, et dans ses mouvements, il pilote le sens des vents dominants et des masses d'air. En cette première moitié de semaine, son léger décalage provoque la bascule du vent au secteur nord sur l'Europe, faisant descendre de l'air polaire en provenance directe de l'Arctique sur la Scandinavie et l'Europe centrale, jusqu'aux Balkans. Cette irruption d'air particulièrement froid pour la saison frôlera la moitié nord-est de la France, dans une moindre mesure, mais expliquant la baisse des températures et l'augmentation du risque de gel en plaine.

Une descente d'air froid précoce pour la saison

La Scandinavie connait un temps de saison cet automne, les premières neiges étant tombées assez précocement dès septembre sur le nord de la Norvège. Actuellement, une dépression circule sur les pays scandinaves, suivie d'une bascule du vent au secteur nord. Par conséquent, de l'air froid arctique va plonger en ce début de semaine jusqu'en mer du Nord, envahissant dès ce mardi le Benelux, l'Allemagne, pour arriver sur l'Italie et les Balkans. Parallèlement, ces coulées froides alimentent sans cesse un système dépressionnaire bloqué entre le sud de l'Italie et la Grèce, qui subissent des intempéries (orages et inondations). Les températures passeront de 2°C à 4°C sous les moyennes de saison sur ces pays.

Un anticyclone durablement vissé près de la France

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Notre pays ne sera pas exposé au mauvais temps, toujours protégé par des hautes pressions présentes depuis la semaine dernière. Cet anticyclone est situé sur les îles britanniques. Il nous a valu un temps agréable ce week-end avec des températures contrastées entre la fraîcheur matinale et une douceur les après-midi. Mais désormais, cet anticyclone recule un peu vers l'Irlande, ce qui protège encore la France, mais laisse glisser des perturbations affaiblies sur nos régions du nord-est et de l'est : ainsi, la baisse des températures, amorcée depuis ce lundi au nord de la Seine, se poursuit avec des passages nuageux débordant du Benelux et d'Allemagne. La conjonction de ce petit vent du nord et des nuages engendrera alors un ressenti bien frais, avec des températures s'abaissant légèrement sous les normales de saison. À noter que la façade ouest du pays ne sera pas concernée par ce changement de temps, tandis qu'au sud-est, Mistral et Tramontane se lèvent à nouveau pour souffler assez fortement jusqu'à jeudi.

Un risque de gel pour les régions de l'est

Tant que les nuits resteront nuageuses, c’est-à-dire jusqu'à mercredi, les températures minimales ne s'abaisseront pas au niveau du gel. Mais, lorsque le ciel se dégagera dans la nuit de mercredi à jeudi et la nuit suivante, le rayonnement nocturne sera propice au retour de petites gelées, probablement un peu plus marquées que celles de ce lundi matin. On pourrait localement afficher de 0°C à -3°C sous abri entre la Champagne-Ardennes et le Grand Est. La tendance ultérieure sera orientée vers un redoux progressif en vue du week-end.

À

actualité météo

Vidéos météo

* 3201 : numéro court de prévisions pour la France accessible depuis la France - 2,99€ par appel ** 0899 70 12 34 : numéro de prévisions pour la France et le Monde accessible depuis la France - 2,99€ par appel
Français