Etats-Unis/Québec : effet de lac, plus d'1mètre de neige dans la région des Grands Lacs

Regis CREPET
Par Regis CREPET, Météorologue
Une vague de froid de grande ampleur touche l'Amérique du Nord. En passant sur la région des Grands Lacs, l'air glacial se charge d'humidité et déverse d'énormes chutes de neige en certains secteurs et en particulier aux bords des Grands Lacs. C'est le fameux "effet de lac". Ces intempéries hivernales sont parties pour durer.

Depuis une semaine, une vague de froid de grande ampleur s'est mise en place sur l'Amérique du Nord. L'une des conséquences les plus impressionnantes est la neige qui tombe en abondance sur les rives des Grands Lacs, comme dans la région de Buffalo (État de New York) où l'on attend jusqu'à 1,20 m de poudreuse.

Ce n'est pas une situation exceptionnelle sur cette région des Grands Lacs d'Amérique du Nord, constituée par un groupe de cinq vastes lacs situés pour la majorité à la frontière entre le Canada et les Etats-Unis, mais elle reste précoce pour la saison. La dernière était survenue en novembre 2014 et avait fait plus de 14 victimes dans la région de Buffalo. Ces chutes de neige sont parties pour durer, probablement jusqu'à la fin du mois. 

Une vague de froid de grande ampleur et durable

Depuis le début novembre, les grands froids se sont installés au nord-ouest de l'Amérique du Nord, de l'Alaska au Minnesota, en passant par le Canada. Cet air froid s'est même écoulé sur les grandes plaines pour atteindre le Texas. Ce froid a ensuite atteint lentement les Grands Lacs cette semaine, entraînant une baisse progressive des températures. Sur certaines villes comme Chicago, aucun dégel n'est même prévu avant lundi.

C'est au Québec que les grands froids s'annoncent les plus durables et les plus marqués : après la première neige de la saison survenue mercredi, les températures vont encore descendre pour atteindre -7 à -15°C de Montréal à Québec ces prochains jours. Aucun dégel n'est prévu sur cette région jusqu'à la fin du mois.

En direction de la côte Est des Etats-Unis, comme à New York, un vent froid souffle, mais le temps reste sec et ensoleillé. On y attend néanmoins des gelées nocturnes sans excès, jusqu'à -5°C ce week-end.

Même la Californie n'a pas échappé à ce refroidissement. Les températures sont inférieures aux moyennes de saison de 5 à 8°C, avec notamment 4°C ce vendredi matin à San Diégo. La Sierra Nevada est d'ailleurs particulièrement enneigée depuis le début novembre.

L'effet de lac, responsable des très abondantes chutes de neige sur les Grands Lacs

L'un des faits remarquables de cette offensive hivernale est le déclenchement d'abondantes chutes de neige sur certaines rives des Grands Lacs dû à l'effet de lac. Comment celui-ci se déclenche-t-il ?

Il se produit quand de l'air froid d'origine polaire et des vents forts survolent ces immensités d'eau encore relativement tièdes (autour de 12°C). Cette circulation de l'air sur des eaux plus chaudes se charge d'humidité et forme des nuages qui se dirigent sur les rives opposées au vent. Lorsque les rives sont bordées par des reliefs, cette masse d'air s'élève puis se refroidit et génère des fortes précipitations sous forme de neige. On observe même parfois des orages de neige.

Plus les lacs sont larges, plus les chutes de neige sont abondantes. C'est le cas depuis jeudi à Buffalo (État de New York), à la pointe orientale du lac Érié. 

Ce vendredi, les épaisseurs de neige atteignaient déjà 30 à 50 cm de poudreuse, enfouissant la région. On attend un cumul total entre 1 m et 1,20 m d'ici dimanche.

L'évolution ultérieure montre un lent redoux par l'ouest des États-Unis (côte Pacifique) ainsi que sur l'ouest du Canada la semaine prochaine, tandis que les masses d'air froid se concentreront durablement sur l'Ontario et le Québec, qui plongent désormais dans les rigueurs de l'hiver. La côte Est et la région de New York ne seront pas, pour cette fois, directement concernées par cette vague de froid, et la neige y restera éparse et peu abondante.

actualité météo

Vidéos météo

* 3201 : numéro court de prévisions pour la France accessible depuis la France - 2,99€ par appel ** 0899 70 12 34 : numéro de prévisions pour la France et le Monde accessible depuis la France - 2,99€ par appel
Français