Intempéries en ce début de semaine, à quoi s'attendre ?

Regis CREPET
Par Regis CREPET, Météorologue
Dans un contexte météorologique désormais très perturbé, de fortes dégradations vont toucher la France cette semaine, aussi bien au nord qu'en Méditerranée. Le nord-ouest, le sud-ouest et la Corse sont les plus exposés.

Le défilé des perturbations s'est bien installé sur la France et va se poursuivre toute la semaine. Ces pluies, ainsi que la neige en montagne, constituent une très bonne nouvelle sur le front de la sécheresse avec un rattrapage significatif en certaines régions. Dans ce contexte perturbé, des intempéries se produisent en ce début de semaine . Certaines régions sont plus exposées que d'autres.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Contexte : un flux océanique et méditerranéen dépressionnaire

La configuration actuelle est appelée "flux zonal", désignant une circulation atmosphérique d'ouest, drainant les perturbations océaniques sur la France. Notre pays n'est pas le seul à bénéficier de ces pluies : toute la façade atlantique de l'Europe est concernée. Les perturbations s'engouffrent en Méditerranée où elles s'accentuent, notamment en raison de la température encore élevée de la mer. Les pays riverains de la Méditerranée sont alors parfois frappés par de violents orages, comme l'Italie, l'est de l'Espagne et l'Afrique du nord ces prochains jours. Il est à noter que  certaines régions sont défavorisées, en particulier l'Occitanie. Mais, petit à petit, le défilé des perturbations finira par concerner la grande majorité de nos régions.

Dans le même temps, avec la baisse des températures qui s'est mise en place et qui rejoignent les moyennes de saison, la neige peut tomber, parfois en abondance, dès 1300 à 1400 m d'altitude. Les massifs les mieux servis sont les Pyrénées dans un premier temps, puis sans les Alpes en début de semaine prochaine.

Chronologie des intempéries la semaine prochaine

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Après un week-end mitigé, de vigoureuses perturbations reviendront dès le lundi. Le début de semaine sera la période la plus critique.

- lundi : coup de vent à l'ouest et pluies abondantes

Lundi matin, une dépression arrive au large de la Bretagne. Elle engendrera un fort coup de vent le long des côtes de la Manche et de l'Atlantique, avec des rafales à plus de 100 km/h le soir et la nuit suivante.

Parallèlement, de fortes pluies liées à cette dépression arrivent sur l'ouest et traversent toute la France vers l'est en cours de journée. Les pluies les plus abondantes tomberont au sud-ouest, notamment sur les Pyrénées, venant s'ajouter aux cumuls des jours précédents. Dans ce contexte, des débordements sont à craindre (pays basque notamment). Les cumuls de pluie totaux sur le pays basque pourront dépasser les 200 mm en une semaine, soit l'équivalent de tout un mois de novembre, qui est le mois le plus pluvieux de l'année à Biarritz (on parle de "mousson basque").

Il s'agira de la première chute de neige abondante en montagne sur toute la chaîne des Pyrénées. Après un bref redoux dimanche, la limite pluie-neige redescend vers 1300 m d'altitude ce lundi. On y attend des épaisseurs entre 1 m et 1,50 m vers 2000 m d'altitude.

- lundi soir et nuit de lundi à mardi : intempéries au sud-est

La forte perturbation plongera en Méditerranée lundi soir avec de l'air frais. Cela entrainera le creusement d'une dépression dans les parages de la Corse. À ce jour, la trajectoire de la dépression s'affine, et le contexte semble propice à une forte dégradation sur la Corse et la Côte d'Azur. De forts orages et des vents violents sont à redouter pendant la nuit et mardi matin, avant qu'un fort coup de mistral chasse le mauvais temps en Italie. Là aussi, le mistral pourrait souffler en tempête au cours de la journée du mardi.

- mercredi : nouvelle forte perturbation à l'ouest

Si le plus fort des intempéries est attendu lundi et mardi, une nouvelle forte perturbation arrivera sur l'ouest mercredi. Elle devrait elle aussi apporter des vents forts et des pluies abondantes sur ces régions déjà bien arrosées. Mais, en progressant vers l'est de la France, cette perturbation pourrait faiblir, signant une lente atténuation du mauvais temps.

Un lent retour vers un temps moins agité pourrait ensuite se mettre en place à partir de la fin de la semaine, jeudi ou vendredi prochain. La fin du mois serait alors plus sèche.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

actualité météo

Vidéos météo

* 3201 : numéro court de prévisions pour la France accessible depuis la France - 2,99€ par appel ** 0899 70 12 34 : numéro de prévisions pour la France et le Monde accessible depuis la France - 2,99€ par appel
Français