Ex ouragan Fiona : l'est du Canada et Miquelon frappés de plein fouet

Gilles MATRICON
Par Gilles MATRICON, Météorologue
Après la Guadeloupe, Porto Rico, la République Dominicaine puis les Bermudes, la Nouvelle-Écosse au Canada et Saint-Pierre-et-Miquelon sont sur la trajectoire de FIONA qui provoque des pluies torrentielles et des vents violents ce week-end.

Cet ouragan est le 6ᵉ phénomène cyclonique nommé de la saison 2022 dans le bassin atlantique qui, après un début de saison très calme, connaît actuellement une augmentation de l'activité cyclonique. Le renforcement de la tempête tropicale Fiona a été brutal et s'est effectué au large immédiat du littoral de la Guadeloupe, ce qui explique le caractère torrentiel des précipitations sur l'île le week-end passé.

Puis Fiona s'est renforcé en catégorie 4/5 selon l'échelle de Saffir-Simpson, devenant ainsi le plus puissant ouragan depuis le début de la saison cyclonique du bassin de l'Atlantique Nord. Il a même été classé ouragan majeur.

Fiona se situait à l'ouest des Bermudes hier vendredi. La pression au centre de l'ouragan s'est abaissé à 932 hPa. Il s'agit de la pression la plus basse pour un ouragan  aussi loin au Nord dans l'Atlantique.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Fiona frappe la Nouvelle-Écosse ce samedi

L'ouragan Fiona est remonté sur la Nouvelle-Écosse. Même s'il a baissé en intensité la nuit passée, l'ouragan Fiona conserve ses caractéristiques cycloniques (catégorie 2/5 selon l'échelle de Saffir-Simpson) jusqu'à ce samedi 12 h (heure française) au niveau de la Nouvelle-Écosse au Canada qu'il frappe actuellement. Un record de basse pression a d'ailleurs été relevé au Canada avec 937,4 hPa à Hart Island à l'arrivée de l'ouragan Fiona ce matin.

Il faut d'ailleurs remonter à début septembre 2019 pour retrouver un cyclone à une latitude aussi nord, c'était au moment du passage de l'ouragan Dorian sur Terre-Neuve et Saint-Pierre-et-Miquelon où il avait provoqué quelques dégâts.

 

Des vagues de près de 15 mètres de haut

La houle cyclonique engendrée par l'ouragan est impressionnante. Des vagues de 15 mètres (correspondant à un immeuble de 5 étages) frappent actuellement le littoral de la Nouvelle-Écosse, entraînant un risque majeur de submersions et d'inondations. 

Des vents à 181 km/h ont été relevés au large de la Nouvelle-Écosse.

C'est toute la Nouvelle-Écosse qui est en alerte maximale en raison du passage de cet ouragan. Plus de 300.000 foyers sont déjà privés d'électricité.

Saint-Pierre-et-Miquelon placé en alerte 

Même si la trajectoire de Fiona passe à 200 km à l'ouest de Saint-Pierre-et-Miquelon, des vents à 120 km/h se produisent ce samedi sur l'archipel. La mer est grosse à très grosse de secteur Sud avec des creux moyens de l'ordre de 8 à 10 mètres. Les vagues les plus hautes peuvent atteindre 15 à 18 mètres.

Dimanche, Fiona aura rejoint les eaux froides de l'Atlantique Nord en devenant une simple tempête extra-tropicale.

Ian, nouvelle tempête tropicale, le sud des États-Unis en ligne de mire la semaine prochaine

Née au large de Haïti, cette tempête tropicale, 9ème de la saison dans l'Atlantique Nord, est sous surveillance. En effet, sa trajectoire la fait remonter vers le nord-ouest. Elle pourrait passer sur Cuba mardi. Entre-temps, cette tempête, en circulant au-dessus des eaux chaudes du golfe du Mexique, aura gagné en puissance. Ian devrait devenir un ouragan au-dessus de Haïti. Par la suite, Ian pourrait continuer à remonter plein nord, menaçant le sud des États-Unis. Pour l'instant, il est beaucoup trop tôt pour savoir quelle partie du littoral sud des États-Unis sera affectée par ce phénomène.

actualité météo

Vidéos météo

* 3201 : numéro court de prévisions pour la France accessible depuis la France - 2,99€ par appel ** 0899 70 12 34 : numéro de prévisions pour la France et le Monde accessible depuis la France - 2,99€ par appel
Français