Sécheresse : pas d'amélioration en vue ces prochaines semaines

Cyril BONNEFOY
Par Cyril BONNEFOY, Météorologue
Après un petit répit pour certaines régions grâce aux orages, mais de manière très localisée, une nouvelle période de temps sec et moins chaud s’ouvre à nous. La sécheresse va malheureusement continuer à s’aggraver dans les prochaines semaines.

Ce mois de mai s’annonce comme le mois de mai de tous les records. La sécheresse débutée depuis ce début d’année s’est poursuivie et va continuer durablement ces prochaines semaines en raison du retour des hautes pressions, après les orages violents et les gros grêlons que certains d’entre vous ont subi.

Orages et pluies des 22 et 23 mai : un répit très localisé

Après une vague de chaleur exceptionnelle la semaine dernière, de violents orages ont éclaté, mais de manière trop localisée pour enrayer la sécheresse en cours. Les régions du nord-ouest ont été les plus arrosées, notamment l’est de la Bretagne et le nord des Pays de la Loire, avec des cumuls localement compris entre 30 et 50 mm. Ces pluies sont une bonne nouvelle pour ces régions en situation de crise et soumises à une importante sécheresse de surface.  Les cumuls, insuffisants sur le centre-est, également très touché par la sécheresse, ont atteint péniblement 10 à 20 mm durant les deux jours, avec des pluies restées très éparses.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Un déficit pluviométrique de -69 % 

Malgré les orages, le déficit hydrique à l'échelle du pays atteint -69 % par rapport à la moyenne du mois. L’une des régions les moins arrosées de mai est l’Occitanie avec seulement 0,4 mm à Toulouse et 1,8 mm à Perpignan. La sécheresse se poursuit également en PACA (0,8 mm à Nice). Sur le centre-est, malgré les orages, les cumuls restent insuffisants, avec 13 mm à Lyon et 20mm à Clermont-Ferrand, alors que le mois de mai est habituellement le plus arrosé de l’année. Conséquence : en date du 24 mai, les restrictions d’eau concernent surtout le centre-ouest, l’extrême sud-est et le centre-est.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Aggravation de la sécheresse ces prochaines semaines

Malheureusement, les pluies orageuses de ce début de semaine étaient le seul espoir de freiner temporairement la sécheresse. Les prévisions pour ces prochains jours et ces prochaines semaines n’envisagent aucun retour d’un régime plus perturbé et humide. Au contraire, les hautes pressions devraient dominer sur le pays, au moins jusqu’à la mi-juin. L’anticyclone viendra se centrer sur les iles britanniques pour ce pont de l’Ascension, mettant en place un flux de nord-est sur la moitié nord, qui viendra à nouveau dessécher les sols.

Le seul élément positif sera le niveau des températures, légèrement inférieures aux normales de saison au nord. Au sud, la chaleur devrait revenir, mais de façon modérée. Aucun période de fortes chaleurs n’est pour l’instant envisagée par les modèles. Vous l’avez compris, les pluies resteront rares. Le seul espoir viendra des orages en montagne ce week-end, puis par la suite, des incursions nuageuses plus humides en bordure des hautes pressions.

Il est donc assuré que la sécheresse se poursuive pour ces prochaines semaines. Les faibles quantités de pluie tombées grâce aux orages vont être rapidement assimilées par la végétation assoiffée, et le vent de nord-est attendu pour cette fin de semaine devrait contribuer à dessécher encore des sols déjà bien trop secs.

 

À voir aussi

Météo week-end

Tendance à 4 semaines

Prévisions saisonnières

actualité météo

Vidéos météo

* 3201 : numéro court de prévisions pour la France accessible depuis la France - 2,99€ par appel ** 0899 70 12 34 : numéro de prévisions pour la France et le Monde accessible depuis la France - 2,99€ par appel
Français