Canada et état de Washington : des pluies records et des évacuations

Cyril BONNEFOY
Par Cyril BONNEFOY, Météorologue
Canada et état de Washington : des pluies records et des évacuations
Crédit : La Chaîne Météo
Après avoir été durement touchés par les incendies de forêt cet été, la Colombie-Britannique et l'état de Washington viennent de connaître des précipitations records et de nombreuses évacuations ont été ordonnées suite à des risques de glissement de terrain.

Une dépression très active a balayé ce lundi la côte nord-ouest des états de Colombie-Britannique (Canada) et de Washington (États-Unis). À 984 hPa en son centre, elle se dirigeait ce mardi vers l’Alberta. Si elle fait remonter de l’air subtropical à l’avant, c’est de l’air polaire qui est rabattu à l’arrière et la neige remplaçait la pluie en ce mardi.

Jusqu’à 225 mm de pluie dans la ville de Hope, soit 3 semaines de pluie en 48h

À l’automne et en saison hivernale, les dépressions du nord Pacifique touchent régulièrement cette région du Globe alors que les hautes pressions régressent plus au sud. La dernière qui vient de toucher le nord-ouest du Canada et des États-Unis a été très pluvieuse avec près de 2 à 3 semaines de pluie tombées entre samedi et lundi. Il est ainsi tombé 180 mm dans la région d’Agassiz et Chilliwack et jusqu’à 225 mm dans la ville de Hope. L’état voisin de Washington (États-Unis) a également connu des pluies quasiment sans interruption pendant près d’une semaine, accompagnées de vent violent lors du passage de la dépression de ce week-end. La ville de Seattle a d’ores et déjà connu son 3ème mois de novembre le plus arrosé en un siècle, alors que nous ne sommes qu’au milieu du mois.

De nombreuses évacuations ordonnées en raison des inondations et de glissements de terrain, ainsi que des coupures d’électricité

La ville de Merritt, située au centre de la Colombie-Britannique, a ordonné de nombreuses évacuations après que deux ponts aient été submergés. Des risques sanitaires importants étaient à craindre en raison de la submersion de l’usine de traitement des eaux de la ville. Cette même ville avait d’ailleurs émis des plans d’évacuation cet été en raison d’un feu de forêt qui se rapprochait dangereusement de l’agglomération, le même feu qui avait entièrement détruit la ville de Lytton, suite à une canicule historique en juillet dernier. 

 

De l’autre côté de la frontière, ce lundi 158 000 clients étaient privés d’électricité dans l’ouest de l’état de Washington (source : Seattle Times). L’état d’urgence a été décrété durant le week-end dans la ville d’Hamilton qui se trouve à 129 km au nord-est de Seattle. Au niveau de la frontière Canadienne, les villes de Sedro-Woolley, Burlington et Mount Vernon ont également été évacuées en raison de l’onde de crue qui descendait de la rivière Skagit. Les autorités ont déclaré que l’hôtel de ville de Sumas avait été inondé et que c’était les pires inondations que cette ville ait connu depuis des décennies. De nombreux glissements de terrain ont été également eu lieu à la fois côté canadien et Étasuniens. Des hélicoptères ont par exemple été envoyés ce lundi le long de l’autoroute 7, à 100 km à l’est de Vancouver, afin de secourir 275 personnes dont 50 enfants qui étaient bloqués là depuis dimanche, en raison d’un glissement de terrain.

Après la pluie, l’arrivée de la neige et du froid

La dépression responsable des intempéries est en train de se décaler vers le centre du Canada ce mercredi. Elle rabat de l’air froid à l’arrière de son cœur et provoquera ainsi quelques chutes de neige dans le centre de la Colombie-Britannique et de l’état de Washington avant le retour rapide de l’anticyclone. Les gelées seront ainsi de retour le matin et les températures maximales également en chute avec par exemple des températures à peine positives dans la ville de Lytton (195 m d’altitude seulement). Si ce sera l'amélioration côté inondations avec le retour d'un temps sec, ces températures hivernales ne sont pas une bonne nouvelle pour ceux qui seront encore privés d'électricité. Cette dépression traversera ensuite tout le Canada d’ici au week-end et apportera le premier vrai épisode hivernal de la saison dans ces provinces dont le Québec.

À voir aussi

Météo week-end

Tendance à 4 semaines

Prévisions saisonnières

actualité météo

Vidéos météo

* 3201 : numéro court de prévisions pour la France accessible depuis la France - 2,99€ par appel ** 0899 70 12 34 : numéro de prévisions pour la France et le Monde accessible depuis la France - 2,99€ par appel
Français