Arrivée du froid confirmée la semaine prochaine

Gilles MATRICON
Par Gilles MATRICON, Météorologue
Le refroidissement entrevu par les modèles depuis quelques jours se confirme. Il débutera par le nord dimanche. Entre la fin de cette semaine et le début de semaine prochaine, on pourrait perdre entre 3 et 6°C en moyenne selon les régions.

Cette arrivée du froid débutera dimanche prochain par le nord de la France au passage d'une perturbation britannique. De l'air froid s'engouffrera à l'arrière de cette perturbation, englobant la plus grande partie de l'Europe et nous apportant un temps froid pour la semaine du 21 au 28 novembre.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Décalage de l’anticyclone : descente d’air polaire

La situation météo va changer dès dimanche prochain avec le décalage de l’anticyclone sur l’Atlantique nord, ce qui laissera passer une perturbation sur les régions de la moitié nord. À l’arrière de ce front, c'est de l’air froid d’origine polaire qui s’engouffrera sur le pays. À ce jour, quelques divergences existent entre les modèles. Le flux pourrait s’orienter au secteur nord, apportant ainsi de l’air polaire maritime ou au secteur nord-est soit de l’air froid continental plus sec.

Une chute des températures jusqu’à 6°C

Après avoir connu un certain redoux en fin de semaine avec des températures parfois légèrement au-dessus des normales l’après-midi, en particulier sur la moitié nord, ces dernières chuteront à compter de lundi prochain. Entre samedi après-midi et lundi après-midi, les maximales devraient accuser une baisse allant de 3 à 6°C en général. La masse d’air froid en altitude n’aura rien d’exceptionnel, mais suffira à amener le véritable premier coup de froid de l’automne. Avec la bise, le ressenti deviendra hivernal sur l’ensemble des régions. Ce coup de froid s’accompagnera du retour des gelées en plaine. Leur intensité dépendra de la présence d’éclaircies durant les nuits. Dans tous les cas, elles seront généralisées sur nos reliefs.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Risque de neige en plaine ?

Avec la plongée de l’air froid vers le sud de l’Europe, nous surveillerons le creusement potentiel de dépressions entre la péninsule ibérique et l’Italie. Ce type de configuration serait capable d’engendrer de fortes pluies dans les régions du sud et de la neige à basse altitude. Là aussi, les modèles divergent à cette échéance. Les régions concernées par ces intempéries dépendront fortement de la localisation de ces creusements dépressionnaires. Dans tous les cas, un temps nettement plus agité devrait régner sur les régions méridionales. En parallèle et tout dépendra de l’orientation du flux, des chutes de neige à basse altitude pourront se produire sur les reliefs de l’est et du Massif central.

Le froid durera-t-il ?

A priori, cette descente d’air froid pourrait être temporaire avec déjà un redoux en altitude en milieu de semaine prochaine. Ceci dit ce redoux ne sera que relatif et devrait simplement rapprocher les températures des normales de saison, surtout à l’ouest du pays. Une chose est sûre, aucun redoux significatif n’est attendu avant la fin du mois et une autre descente polaire est même envisagée par certaines modélisations pour la toute fin de mois. Cette tendance reste encore fragile, mais il faudra suivre l’évolution des modèles dans ces prochains jours.

actualité météo

Vidéos météo

* 3201 : numéro court de prévisions pour la France accessible depuis la France - 2,99€ par appel ** 0899 70 12 34 : numéro de prévisions pour la France et le Monde accessible depuis la France - 2,99€ par appel
Français