Bilan météo février 2021 : entre courte période de froid et grande douceur

Cyrille DUCHESNE
Par Cyrille DUCHESNE, Météorologue
Le mois de février 2021 a connu de grandes fluctuations de températures avec une période de grand froid sur la moitié nord du 8 au 14 février et une période de douceur exceptionnelle en deuxième quinzaine du mois. Après des mois de décembre et janvier très pluvieux, ce mois de février a été nettement moins arrosé.

Ce mois de février 2021 a été doux puisqu'il a été observé un excédent de températures de 2,5°C en moyenne sur la France, par rapport à la normale calculée sur la période 1981-2010. Du point de vue des précipitations, on note un déficit de l'ordre de 18% en moyenne sur la France. L'ensoleillement quant à lui est tout à fait conforme à la normale avec un très léger excédent de 1%.

Une période de grand froid de quelques jours au nord

On ne peut parler de vague de froid à l'échelle de la France car la période de grand froid a été limitée géographiquement aux régions du nord. Elle a été de courte durée : 3 à 6 jours selon les régions d'une large moitié nord. Au cours de la période du 8 au 14 février un anticyclone présent sur le nord de l'Europe a fait circulé de l'air continental très froid sur la partie nord de la France. La région Hauts-de-France a été la plus exposée avec 5 jours sans dégel à Lille, ce qui n'était plus arrivé depuis la vague de froid de fin décembre 1996- début janvier 1997. A Paris, il n'a été observé que 2 journées sans dégel et 7 jours de gel consécutifs mais la température dans la capitale n'est pas descendue en dessous de -5,7°C.  C'est dans le nord-est que les températures les plus basses ont été enregistrées sur les sols enneigés avec -14°C à Luxeuil (70) et Epinal (88) et jusqu'à -17°C à Mulhouse (68) ! 

Episode de neige et pluie verglaçante remarquable en Bretagne

Le mardi 9 février une perturbation océanique se heurte à de l'air froid présent sur le nord de la France et apporte d'abondantes chutes de neige sur le nord de la Bretagne avec 10 à 15 cm dans les Côtes d'Armor dans les secteurs de Saint-Brieuc et Lannion. On observe 5 à 10 cm sur la partie nord de l'Ille-et-Vilaine. Une nouvelle perturbation accompagnée d'air plus doux en altitude provoque des pluies verglaçantes dans la soirée et la nuit du 11 au 12 février et transforme les chaussées en patinoires car les températures restent négatives au niveau du sol. Une alerte de niveau rouge est mise en place pour le verglas. De nombreux accidents de la route se produisent. Le trafic ferroviaire est fortement perturbé et 50000 foyers sont privés d'électricité. Cet épisode de verglas touche aussi une partie des Pays de la Loire et le Poitou.

De nombreux records de douceur battus en fin de mois

Un puissant flux de sud s'est mis en place sur la France pendant quelques jours en seconde quinzaine du mois. La douceur culmine entre le 20 et le 24 avec de nombreux records mensuels de température battus, aussi bien pour les minimales que pour les maximales. A Biarritz (64), la température ne descend pas en dessous de 18,4°C le 20 février, battant le record de 1978 avec 17,7°C ! A Colmar, le 24 février la température atteint 22,7°C, valeur digne d'un début de mois de juin, battant l'ancien record mensuel de 1990 avec 21,8°C. 

Au final, ce mois de février est le mois le plus doux et le plus sec de l'hiver météorologique 2020-2021. Rappelons que la douceur a été moins prononcée que l'année dernière. En 2020, le mois de février se classait en 2ème position des févriers les plus doux après 1990 avec un excédent de température de 3,7°C.

actualité météo

Vidéos météo

* 3201 : numéro court de prévisions pour la France accessible depuis la France - 2,99€ par appel ** 0899 70 12 34 : numéro de prévisions pour la France et le Monde accessible depuis la France - 2,99€ par appel
Français