DIRECT FROID : -17°C à Mulhouse ce dimanche matin !

Regis CREPET
Par Regis CREPET, Météorologue
Après la neige, c'est le froid, glacial au vent, qui est d'actualité ce week-end dans l'est et le centre de la France.

Ce dimanche

09 heures, en raison du fort rayonnement nocturne lié à un ciel dégagé, le froid est particulièrement intense dans le nord-est jusqu'au centre du pays avec des gelées comprises entre -6 et -15°C. Il faisait par exemple -17°C à Mulhouse (68), -15,0°C à Epinal (88) -12°C à Langres (70) et -10°C à Saint-Dizier (52), Strasbourg (67) et Reims (51)  ou bien Nancy (54) et Château-Chinon (58), -9°C à Ambérieu (01), Besançon (25) et Guillonville (28), -8°C à Orléans (45), Châteaudun (28), Saint-Etienne (42) et Nemours (77),  -7°C à Chartres (28). Avec la bise qui souffle de manière sensible, la sensation de froid est encore accentuée avec un ressenti jusqu'à -20  au vent ce matin entre l'Alsace, la Lorraine et le Morvan ! 

Samedi

A 23h30, le froid s'est accentué avec des températures entre -2 et -6°C de la Normandie aux Hauts-de-France au Centre-Val de Loire au Grand Est jusqu'au nord de l'Auvergne-Rhône-Alpes. Il fait -13°C à Aubérive (52) -9°C à Langres (52) et Mulhouse (68), -8°C à Orléans (45), Strasbourg (67) et Reims (51) et -7°C à Châteaudun (28).

En Bretagne, la perturbation a faibli, n'apportant que quelques rares gouttes avec des températures entre -1 et 1°C. Le risque de verglas est moins important que prévu.

A 18h, après avoir atteint leur "maximum" vers 16 heures cet après-midi avec -3°C à Châteaudun, -2,5°C à Annecy, -2°C à Orléans et Langres, -1°C à Nancy et Evreux, -0,5°C à Saint-Etienne, 0°C à Metz, Strasbourg et 0,6°C à Paris, 1°C à Lille, les températures repartent à la baisse ce soir avec l'accentuation des gelées.

En Bretagne, les précipitations demeurent anecdotiques ce soir, sous des températures entre 0 et 2°C. Mais ces précipitations devraient se renforcer au moment où les températures baisseront, avec un risque assez important de verglas cette nuit.

A 15h30, le froid reste vif, accentué par la Bise. De la Normandie au Centre-Val de Loire au nord de l'Auvergne-Rhône-Alpes jusqu'au Jura et au Grand Est, les températures restent négatives avec -2 à 0°C. A Lille (59) en revanche, on est repassé positif avec +1°C, ce qui met fin à 6 jours consécutifs sans dégel.

En Bretagne, quelques gouttes ou flocons sont observés dans une ambiance froide. Ces précipitations, faibles ont tendance à se renforcer. Tombant sur des sols gelés, ces flocons ou bruines congèlent immédiatement au sol.

 

A 12h30, les gelées sont généralisées à tout le nord et l'est du pays avec 0°C à Nantes (44) et la Rochelle (17), -1°C à Lyon (69) et Lille (59), -2°C à Rennes (35), Bourges (18), Rouen (76) et Paris (75), -3°C à Troyes (10) et Annecy (74), -4°C Nancy (54) et Mulhouse (68).

En Bretagne, la situation se dégrade avec l'arrivée des pluies verglaçantes sur le centre du Finistère et de quelques flocons sur l'ouest du Morbihan et le nord des Côtes-d'Armor (22).

A 10h30, le froid reste particulièrement vif avec des gelées généralisées à tout le nord de la France avec -2°C à Saint-Brieuc (22), -4°C à Paris (75), Vichy (03) et Saint-Etienne (42),  -5°C à Chartres (28), Lille (59) et Rouen (76), -8°C à Langres (52) et -9°C à Mulhouse (68). La Bise accentue le froid la sensation de froid glacial, malgré un soleil souvent généreux. Cet après-midi, il n'y aura pas de dégel dans l'est.

Ce samedi, au niveau national et malgré la douceur persistante sur le sud de l'Aquitaine, pourrait être la journée la plus froide de cet hiver 2020 / 2021.

A 09h, on a relevé -16°C à Mulhouse (68). Il faut remonter au 4 février 2012 pour trouver une température plus basse avec -20,2°C. En Bourgogne, le froid est glacial avec -10°C sur de nombreuses villes et villages du Morvan. Avec la bise, le ressenti au vent est proche de -20 !  A Paris, le seuil de forte gelée a été frôlé (-4,9°C).

A 8h, le froid s'est encore accentué avec -15°C à Aubérive (52) et -14,9°C à Mulhouse (68). A Paris-Montsouris, la température est descendue  à -4,8°C. C'est la 6ème journée consécutive de gel. Il faut remonter à la vague de froid de février 2012 pour retrouver autant de jours de gel consécutifs.

A 7h, le froid est particulièrement intense dans le nord-est jusqu'au centre du pays avec des gelées comprises entre -6 et -15°C. Il faisait par exemple -15°C à Aubérive (52), -14,9°C à Mulhouse (68), -14°C à Luxeuil (70) -12°C à Langres (52) et -10°C à Château-Chinon (58). Avec la bise qui souffle de manière sensible, la sensation de froid est encore accentuée avec un ressenti jusqu'à -20  au vent ce matin entre l'Alsace, la Lorraine et le Morvan ! 

A Mulhouse,avec -14,9°C,  il faut remonter au 14 février 2013 pour retrouver une température plus basse.

Dans le même temps, la perturbation est arrivée sur le Finistère où les températures au sol restent encore proches de 0°C, d'où le verglas encore bien présent.

Vendredi

A 22h :  l'épisode de neige touche à sa fin au nord de Lyon mais le verglas se généralise très rapidement sous l'effet de la chute des températures. En revanche, il continue à neiger sur le bassin grenoblois, même si la tendance est à l'accalmie. En moyenne vallée du Rhône, quelques flocons sont observés entre Valence et Montélimar. Même s'ils sont sans incidence, la baisse des températures et le gel des chaussées humides cette nuit pourrait entraîner la formation de verglas.

A 20h50 : les chutes de neige faiblissent progressivement au nord de l'Auvergne-Rhône-Alpes. A Lyon, Annecy et Chambéry, les derniers flocons sont signalés. Cette neige tient au sol cette nuit en raison du froid marqué (- 5°C). Les chutes de neige gagnent le sud de l'Auvergne-Rhône-Alpes. A Grenoble et au Puy, les intensités sont passagèrement soutenues (2 à 4 cm de neige par heure).

En Bretagne, le froid s'accentue à nouveau avec le retour des gelées de l'Ille-et-Vilaine au Morbihan et dans les Côtes-d'Armor. C'est en fin de nuit que de nouvelles précipitations sont prévues, avec un risque très important de formation de verglas.

A 19h50 : les chutes de neige se poursuivent entre la région lyonnaise, les Savoies et l'Isère.

 

La neige remplace la pluie à Valence (26). Les conditions de circulation sont très difficiles. En raison des températures négatives, la neige tient au sol. D'ici 21 heures, l'épisode de neige prendra fin sur Lyon.

Dans les Hauts-de-France, Lille vient de connaître une nouvelle jourée sans dégel.

A 19h : la neige tombe désormais en Rhône-Alpes jusqu'au sud de la Bourgogne et Franche-Comté. On relève déjà de 3 à 9 cm en plaine entre Lyon, Grenoble et Chambéry par exemple.

A 17h10 : la neige tombe désormais en Dauphiné (entre l'Isère et la Savoie) avec une tenue rapide au sol en raison de températures négatives. Les épaisseurs atteignaient déjà par endroit 5 à 7  cm. Il neige à Grenoble. A Lyon, il s'agissait d'abord de petites pluies localement verglaçantes puis la neige arrive, blanchissant les sols du Val de Saône. Des flocons étaient observés aussi vers Valence (Drôme).

A 16h02 : la neige faible commençait à tomber à Grenoble et Chambéry, tandis qu'en banlieue lyonnaise il s'agissait encore de pluie verglaçante. Il neige faiblement aussi de l'Allier au sud de l'Ain. Dans les prochaines heures, la neige finira par remplacer les pluies verglaçantes.

A 15h45 : les chutes de neige, faibles, commencent à se produire sur le lyonnais, entre les départements du Rhône et de l'Isère. Les températures sont proches de 0° et vont baisser, permettant à la neige de se généraliser. La soirée s'annonce compliquée sur cette zone. En Auvergne, seule la partie nord est encore concernée par du verglas de l'Allier à la Loire, mais l'air froid descend vers le Puy-de-Dôme : ainsi, la pluie à Clermont-Ferrand pourrait donner aussi du verglas puis un peu de neige en fin de journée.

A 14h09 : l'amélioration des conditions météo et de circulation se met doucement en place de la Vendée au Poitou. Les dernières petites pluies verglaçantes se produisaient encore dans la Vienne. En revanche, de la Bretagne aux Pays de la Loire, il ne tombait rien, mais le dégel est très lent avec des températures restant proches de 0° à +2°C quand même.

Dans l'Indre et Vienne il gèle toujours, de 0° à -2°, surtout au nord de ce département. En Auvergne, quelques pluies verglaçantes peuvent s'observer dans l'Allier avec 0°C à Vichy, tandis que le Puy de Dôme connait des températures positives avec de la pluie seule (+1°C à Clermont-Fd).

Vers Rhône-Alpes, les premières pluies, parfois mélées de grésil, tombent sur la Loire et le Rhône, avec du verglas localisé signalé dans la plaine du Forez, où il fait plus froid que sur les hauteurs (inversions de températures). Pour le département du Rhône, ce sont de petites pluies qui arrivent, généralement non verglaçantes mais les températures étant proches de 0°C, la prudence est de mise sur les petites routes du réseau secondaire.

A 12h41, les précipitations atteignent désormais le nord de l'Auvergne et le sud de la Bourgogne. C'est de la pluie seule sur Clermont-Ferrand (63) sous une température de 1°C mais de la neige à Paray-Le-Monial (71) avec -1°C témoignant du conflit de masse d'air en place sur la région. Ces précipitations gagnent dans la prochaine heure l'Allier et la Loire. Nous devrions observer de la pluie verglaçante dans un premier temps en plaine du Forez, Bassin Roannais et val d'Allier puis la neige prendra le relais en milieu d'après-midi. Les premiers flocons sont attendus vers 14h sur le Lyonnais.

A noter que des restrictions de circulation ont été prises pour les poils lourds en Isère.

A 11h43, les sols sont toujours largement verglacés en Bretagne comme ici à Scaër.

Néanmoins, une amélioration est attendu dans l'après-midi avec les températures redevenant positives. 

 

A 11h10, la perturbation s'étend maintenant de la Vendée à l'ouest du Puy-de-Dôme où elle donne toujours des pluies verglaçantes avec des températures proches de 0°C ou légèrement négatives. La perturbation s'étire plus à l'est par le sud puisque les premières précipitations neigeuses atteignent déjà les Alpes.

Dans le même temps, le temps est encore sec sur le nord de l'Auvergne-Rhône-Alpes avec un ciel de plus en plus laiteux avant le début des premières pluies verglaçantes et neige. La poche d'air froid résiste bien sur l'Allier et le nord du Puy-de-Dôme alors que de l'autre côté des Monts-du-Forez, les températures du bassin Roannais et de la plaine du Forez sortent peu à peu du gel avec par exemple 2°C à Roanne (42) et 0°C à Andrézieux-Bouthéon (42). Il fait bien plus froid de l'autre côté des monts du lyonnais avec par exemple -2°C à Brindas (69) et -3°C à Saint-Genis-L'Argentière (69). Les premières précipitations sont attendues dans la prochaine heure et en tout début d'après-midi sur ces secteurs. 

A 10h10, les précipitations se poursuivent sur les mêmes départements sous des températures qui n'évoluent toujours, comprises entre -2 et 0°C de Chateauroux (36) à La Roche-sur-Yon (86). Les températures restent toujours légèrement négatives sur l'Allier et le nord-ouest de Rhône-Alpes avec par exemple -1°C à Vichy (03) et 0°C à Roanne. Ces températures sont néanmoins en hausse. Les premières précipitations arriveront d'ici 1 à 2h sur ce secteur et seront verglaçantes. 

A 9h07, les températures restent stationnaires sur les départements concernés par notre alerte rouge avec par exemple 0°C à la Roche-sur-Yon (85) et à Niort (79), -1°C à Poitiers (86) et -3°C à Chateauroux. La perturbation recouvre désormais l'ensemble des départements concernés par cette alerte et a pris un peu de retard sur la prévision.

D'ici la fin de matinée, les pluies perdureront sur ces département, se mêlant parfois à la neige, toujours sous des températures inférieures à 0°C. Le risque de verglas reste donc maximal. Elle atteindra vers 10-11h le Puy-de-Dôme et l'Allier où là aussi là situation deviendra alors compliquée. 

 

A 8h45, la circulation devient désormais très compliquée du côté de la Vendée où l'A87 a été fermée à la circulation à la suite de plusieurs accidents. 

 

A 7h49, on observe du verglas assez généralisé de l'est de la Vendée à la Vienne. Les pluies sont verglaçantes en raison des températures restant proches de 0°C. Ces températures sont même en baisse sous un vent de nord-est sensible entre 30 et 40 km/h en rafales. Ainsi, la température est passée de 1,3°C à 4h à Niort (79) à 0,4°C à 7h. Même chose, pour la Roche-sur-Yon (86) qui a vu sa température passer de 1,2°C à 3h à 0°C à 7h. Ainsi, les pluies se transforment ou se mêlent parfois à la neige. 

A 6h50, le froid est toujours intense dans le nord-est avec des gelées comprises entre -6 et -15°C. Il faisait pas exemple -6°C à Chalon-en-Champagne, -10°C à Langres et -15°C à Mulhouse. Dans le même temps, la perturbation est arrivée sur le centre-ouest et en particulier sur les départements en alerte rouge où les températures au sol restent encore proches de 0°C d'où le verglas qui se forme durant cette matinée et de manière généralisée.  

Concernant la Bretagne, l'épisode de pluies verglaçantes se termine mais le verglas au sol est généralisé ce matin avec des routes pour la plupart impraticables.

actualité météo

Vidéos météo

* 3201 : numéro court de prévisions pour la France accessible depuis la France - 2,99€ par appel ** 0899 70 12 34 : numéro de prévisions pour la France et le Monde accessible depuis la France - 2,99€ par appel
Français