Tendance à 4 semaines : temps sec pour les vacances, et aggravation de la sécheresse

Cyril BONNEFOY
Par Cyril BONNEFOY, Météorologue
L'amorce de changement dont nous vous parlons depuis 15 jours se mettra en place la semaine prochaine avec une période froide, mais sèche. La principale préoccupation de février concerne le déficit pluviométrique qui risque de s'accroître, en particulier dans la moitié sud.

Ces prévisions concernent tout le mois de février, et vous intéresseront si vous profitez des vacances scolaires. Le froid va s'installer, permettant le bon maintien de la neige à basse altitude, ce qui réjouira les vacanciers tous comme les acteurs du tourisme montagnard. À l'instar des mois de décembre et de janvier, février pourrait encore être coupé en deux, avec une première quinzaine assez froide, et une deuxième plus douce. Ce contexte souvent anticyclonique devrait augmenter le déficit pluviométrique.

Semaine du 6 au 12 février : une période de froid vif

Dès lundi, le flux s'orientera à l'est et la baisse des températures sera très marquée. Une période froide se mettra en place jusqu'au week-end suivant. Malgré un risque de petites chutes de neige à basse altitude au sud-est, notamment en Corse, il s'agira d'un froid sec. Les températures pourraient se situer 3 à 5 °C sous les moyennes de saison.

Cette évolution générale nous semble assez fiable. Les prévisions sur l'intensité du froid, sa durée ainsi que sur l'évolution des perturbations sur le quart sud-est resteront à affiner.

Semaine du 13 au 19 février : retour possible de quelques pluies au nord

Pour cette deuxième semaine des vacances, le temps sera conditionné par l'évolution des dépressions qui circuleront de l'atlantique vers l'Europe du Nord, et par celle de l'anticyclone sur le sud du pays. Le flux général s'orientera au secteur ouest à sud-ouest, permettant le passage de quelques perturbations plus ou moins actives qui pourraient toucher la moitié nord. Le sud, qui restera sous la protection de l'anticyclone, sera épargné. Le redoux pourrait être général et les températures repasser au-dessus des normales dès le 15 février.

Cette évolution présente une fiabilité moyenne en raison de doutes sur la possible résistance de l'anticyclone, ce qui pourrait prolonger la période froide et retarder l'arrivée des perturbations.

Semaine du 20 au 26 février : vers un temps plus frais et dégradé

Après quelques jours de douceur, le flux pourrait basculer au secteur nord-ouest autour du 20 février et véhiculer de l'air instable nettement plus frais, avec le retour de la neige sur nos massifs. Comme ces perturbations descendront du nord vers le sud, tout le pays pourrait être concerné. Cette évolution dépendra de la résistance des hautes pressions qui recouvriront une grande partie de l'Europe et qui pourrait freiner leur progression.

Semaine du 27 février au 5 mars : une dernière semaine des vacances agréable

Pour cette période, les conditions anticycloniques pourraient être assez prédominantes bien que des perturbations soient présentes sur l'Atlantique. Globalement, un temps assez calme, relativement doux et sec pourrait régner, avec des perturbations qui longeraient le nord-ouest du pays. 

Le scénario météorologique de février penche donc désormais en faveur d'un temps moins doux que prévu initialement, et plus sec en raison de conditions anticycloniques dominantes. Cette situation devrait conduire à une pluviométrie nettement plus faible qu'attendue, ce qui constituerait une mauvaise nouvelle pour la recharge des nappes phréatiques. Au début du mois de janvier, le BRGM indiquait en effet que 78% d'entre elles présentaient un niveau inférieur à la normale. Or les précipitations seront nécessaires dans les semaines à venir pour éviter de trop sévères restrictions d'eau cet été. 

À voir aussi

Météo de février : du changement dans les prévisions

Le climat de février en France : le mois des extrêmes

Coupures d'électricité : une situation plus favorable selon RTE

actualité météo

Vidéos météo

* 3201 : numéro court de prévisions pour la France accessible depuis la France - 2,99€ par appel ** 0899 70 12 34 : numéro de prévisions pour la France et le Monde accessible depuis la France - 2,99€ par appel
Français