Retour des fortes chaleurs puis des orages la semaine prochaine

Regis CREPET
Par Regis CREPET, Météorologue
Après les orages de ces derniers jours, les températures rejoignent les moyennes de saison ce week-end sur la France, soit de 23° à 30°C en général du nord au sud. Cette parenthèse plus respirable est de courte durée, car dès mardi, les températures repartiront à la hausse sur l’hexagone. On se dirige vers de nouvelles fortes chaleurs, mais le retour des orages en deuxième partie de semaine devrait limiter leur durée : on ne parlera pas de vague de chaleur ni de canicule sur notre pays.

L’été est loin d’être fini sur la France, avec une tendance chaude assez durable pour cette dernière décade d’août et le début septembre. Cependant, le risque d’une vague de chaleur et d’une canicule semble a priori exclu en raison du retour des orages à partir de jeudi prochain, ce qui limitera la durée de ces fortes chaleurs.

Généralisation des fortes chaleurs

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

On parle de fortes chaleurs à partir de 30°C, ce qui est déjà le cas dès ce week-end en Languedoc-Roussillon et en région PACA, tandis que le reste de l’hexagone connaît des températures de saison, de 23° à 30° du nord au sud. Mais à partir de mardi au sud de la Loire, les températures seront en hausse avec un temps bien ensoleillé. Il fera alors de 25° à 33°C du nord au sud. Au sein de cette période chaude, un pic de chaleur de deux jours est attendu sur la France mercredi et jeudi, avec la barre des 30°C atteinte sur les 3/4 du pays et des pointes à 35°C au sud-ouest. Ce pic de chaleur précédera une nouvelle évolution orageuse, laquelle limitera la durée et l’intensité de cette période chaude. À ce sujet, notre indicateur thermique national, qui calcule la moyenne quotidienne des températures, s’élève à 24°C pour mercredi et jeudi, ce qui reste en deçà du seuil de vague de chaleur, qui est de 25,3°C. Les températures seraient alors de +3,5°C au-dessus des moyennes.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Risque de dégradation orageuse marquée en fin de semaine

Une nouvelle dégradation orageuse semble déjà se profiler après ce pic de chaleur. Les premiers orages pourraient éclater au sud-ouest et sur l’arc atlantique jeudi, pour ensuite se propager vendredi du sud-ouest au nord-est, faisant fléchir les températures. Cette situation orageuse semble plus classique et donc moins violente que l’épisode de ces derniers jours, car la configuration météorologique n’est pas la même : il n’y a pas de phénomène de « goutte froide » prévu sur la France, mais plutôt un front froid progressant lentement vers l’est. Le pourtour méditerranéen ne serait pas concerné par cette dégradation, qui pourrait être plus marquée au sud-ouest puis au centre-est. Dans ce contexte, on ne peut cependant exclure à ce jour de forts orages et fortes précipitations à l’approche du prochain week-end. L’échéance est certes encore lointaine, mais nécessite un renforcement de la vigilance.

Après le passage des orages, notre indicateur thermique national met en évidence une baisse modérée des températures, qui rejoindraient alors les moyennes de saison. Le rafraichissement serait cependant relatif et temporaire, car une nouvelle hausse est envisagée pour le début septembre.

actualité météo

Vidéos météo

* 3201 : numéro court de prévisions pour la France accessible depuis la France - 2,99€ par appel ** 0899 70 12 34 : numéro de prévisions pour la France et le Monde accessible depuis la France - 2,99€ par appel
Français