Météo semaine prochaine : vague de chaleur exceptionnellement précoce

Cyril BONNEFOY
Par Cyril BONNEFOY, Météorologue
Cette semaine est marquée par un épisode de forte chaleur exceptionnel par sa précocité, sa durée et son intensité. Les 30 °C seront atteints sur les 3/4 du pays de mardi à vendredi, avec des pointes vers 35 °C dans le sud. Une chaleur difficile à supporter si vous craignez ces excès de températures. Dans certaines régions, on se situera 2°C sous les seuils de canicule.

Un dôme de chaleur s'installe durablement sur l'ouest de l'Europe, avec la France en son centre, d'où les températures exceptionnelles que nous allons connaître... ou subir si vous les craignez ! Nous connaîtrons une vague de chaleur, au sens littéral du terme, avec des températures de 5°C supérieures aux mois de plein été !

Les quatre journées les plus chaudes seront mardi, mercredi, jeudi et vendredi, avec un risque de battre des records.

Un lundi orageux et moins chaud mais assez lourd

Ce lundi, des orages éclatent dans le nord-est. Ils sont généralement peu actifs. Dans l'ouest et au sud, vous avez un temps plus calme avec du soleil du bassin aquitain aux régions méditerranéennes. Après les fortes chaleurs dimanche, les températures baissent temporairement ce lundi mais en raison de l'humidité le ressenti est lourd. On observe un dégradé nord-sud assez marqué, avec de 23° à 27° au nord de la Loire, et de 27° à 30° au sud, en particulier en Aquitaine et en basse vallée du Rhône. Votre ressenti sera souvent compris entre 30 et 35 °C.

Mardi, mercredi, jeudi et vendredi, des journées torrides !

Mardi, mercredi, jeudi et vendredi seront les journées les plus chaudes avec jusqu’à 35 °C au sud-ouest et 30° localement en allant vers le nord.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Ces températures seront de 8° à 10 °C, au-dessus des moyennes de saison. Au nord-ouest, ces températures seront moins élevées, évoluant au gré des orages entre mardi et vendredi. Ils auront l'avantage de faire baisser temporairement les températures. Mais ils resteront trop rares pour apporter un réel répit. Le taux d’humidité restant élevé, la chaleur sera pénible à supporter et le ressenti atteindra localement 40 °C de Aquitaine à Rhône-Alpes. Attendez-vous également à des nuits très douces avec souvent 14 à 17 °C en campagne et jusqu’à 18-20 °C de minimale dans les grandes agglomérations. Ces températures nocturnes seront exceptionnellement élevées pour un mois de mai. 

Dans ce contexte, on approche des records de chaleur pour un mois de mai, notamment en région Midi-Pyrénées (record de 33,4 °C à Toulouse), et vers les régions centrales (record de 32 °C à Bourges et 33,7 °C à Saint-Etienne).

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

L'indicateur thermique national prévisionnel, c'est-à-dire les moyennes de toute une journée, pourrait avoisiner 22 °C sur la France pendant ces trois jours, ce qui est très élevé. On restera quand même largement sous le seuil de canicule, qui est déterminé à 25,3 °C pendant au moins 3 jours consécutifs à l'échelle du pays.

Sécheresse aggravée, malgré les orages au nord

Il est désormais acquis que la chaleur et la sécheresse se maintiendront durablement entre Midi-Pyrénées, le sud-est et le centre-est jusqu'en fin de semaine, avant un changement de temps passager pour le week-end du 20 mai. La situation déjà compliquée par la sécheresse de cet hiver et du printemps va empirer. 

Au nord, malgré quelques orages, ceux-ci seront trop dispersés pour atténuer la sécheresse, d'autant que les températures élevées accentueront l'évapotranspiration.

À voir aussi

Chaleur : ressenti lourd et inconfortable ces prochains jours

Météo du prochain week-end

Sécheresse : pourquoi les pluies ne seront pas suffisantes

actualité météo

Vidéos météo

* 3201 : numéro court de prévisions pour la France accessible depuis la France - 2,99€ par appel ** 0899 70 12 34 : numéro de prévisions pour la France et le Monde accessible depuis la France - 2,99€ par appel
Français