Les Cavaliers du froid 2021 : frapperont ils cette année ?

Regis CREPET
Par Regis CREPET, Météorologue
De nombreux dictons météo parlent du retour du froid, et du risque de gelées, au cours du mois de mai : les Saints de Glace (11, 12, 13 et 25 mai) ou encore la Lune Rousse (qui prendra fin le 11 mai cette année). Moins connus, mais tout autant ancrés dans les mémoires des jardiniers, les Cavaliers du froid sont aussi redoutés pour le risque de gel autour du 25 avril. Faut-il craindre ces cavaliers et avec eux le retour du gel ces prochains jours?

Nombre de jardiniers et vignerons redoutent cette période de fin avril à début mai où les gelées menacent jardins, plantations et futures récoltes. La période allant du 23 avril au 6 mai est particulièrement scrutée : elle correspond aux fameux “Cavaliers du froid” ou "Chevaliers du froid".

Risque de gel pour les Cavaliers du froid cette année ?

Les gelées tardives exceptionnelles ont fait l'actualité de ce mois d'avril. Ce week-end, la masse d'air s'est radoucie et le risque de gel s'est limité à l'extrême nord du pays. Cependant, à la faveur des nuits dégagées, quelques nouvelles gelées matinales sont attendues à partir de la nuit de dimanche à lundi de la Normandie aux Hauts-de-France jusqu'en Champagne-Ardenne. Il s'agira plutôt de gelées blanches, mais pouvant s'abaisser entre 0°C et -2°C, très localement, dans le fond des petites vallées en campagne. Cela ne devrait pas avoir trop d'impact sur les fruitiers.

En revanche, à partir de la nuit de lundi à mardi, le temps se refroidira, avec l’orientation du vent au nord : de l’air plus froid descendra sur la France, avec peut-être quelques giboulées près de la Manche jeudi. Il n'est donc pas impossible que quelques gelées se produisent à nouveau pour les derniers jours d'avril et premiers jours de mai, entre le 1er et le 5 mai, avec des températures qui repasseront sous les moyennes de saison.

Des Cavaliers qui remontent au Moyen-Age

Cette expression viendrait du Moyen-Âge. A l’époque, la météorologie était méconnue ce qui donnait vie à toute sorte de superstitions associées aux saints lors de périodes météo particulières. Cette imagerie des Cavaliers du froid serait née lorsque fût constaté que des gelées pouvaient encore se produire d’avril à la mi-mai. Cette période concerne particulièrement les dates du 23 avril avec Saint-Georges, le 25 avril avec Saint-Marc, le 29 avril avec Saint-Robert et le 1er mai avec Saint-Philippe. On peut également citer parmi les saints appartenant aux cavaliers du froid Vital, Eutrope et Jean-Porte-Latine, fêtés autrefois respectivement le 28 et 30 avril et le 6 mai. Ces croyances ont aussi donné naissance à de nombreux dictons. Ces dictons fonctionnent souvent par association de deux ou trois saints, qui se suivent dans le cas des Cavaliers du froid :

“Gelées de Saint-Georges, Saint-Marc, Saint-Robert, récoltes à l’envers.”

“Entre Saint-Georges et Saint-Marc, est un jour d’hiver en retard.”

De nos jours,  des gelées tardives peuvent survenir jusqu’à la mi-mai, voire le 20 mai. C'est au cours de cette période que l'on retrouve d'ailleurs les Saints de Glace, qui donnent également quelques sueurs froides aux jardiniers et vignerons.

Si ces dictons ne vous suffisent pas pour anticiper les périodes de gel, restent nos prévisions météo, qui ont un charme certes différent, mais une fiabilité nettement plus grande !

 

actualité météo

Vidéos météo

* 3201 : numéro court de prévisions pour la France accessible depuis la France - 2,99€ par appel ** 0899 70 12 34 : numéro de prévisions pour la France et le Monde accessible depuis la France - 2,99€ par appel
Français